Importer sa configuration depuis MySQL et l'envoyer dans Puppet

GNU/Linux Magazine HS n° 062 | septembre 2012 | Olivier Hanesse
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Comme dans beaucoup d'articles de ce hors-série, nous allons essayer ici de simplifier la gestion de la configuration de notre outil de supervision préféré. La gestion de la configuration de Shinken peut se faire « à l'ancienne », à savoir en éditant des fichiers textes décrivant les différents machines/services que vous souhaitez surveiller. Cette méthode, certes simpliste, ne passe évidemment pas à l'échelle. Au travers des articles précédents, vous avez vu comment Shinken permet de « découvrir » votre réseau et vos serveurs afin de configurer de manière automatique votre infrastructure. Il ne restera alors qu'à affiner certains détails (seuils... ). Nous allons vous proposer ici une autre approche de la gestion de la configuration de Shinken.

Tags : MySQL, Puppet, Shinken
Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article