Koucha Rachid

Koucha Rachid

Ingénieur en développement logiciel - Nokia

6 article(s)
Description

Titulaire d'un DUT en Mesures physiques de l'IUT de Créteil et d'un diplôme d'ingénieur en informatique systèmes et réseaux de l'EPITA, Rachid Koucha exerce dans le domaine des logiciels embarqués pour la société Nokia.

Passionné par son métier de programmeur (essentiellement en langage C) et l'écosystème Linux, il consacre une bonne partie de son temps libre à des projets open source et à l'écriture d'articles techniques afin de communiquer sa passion au plus grand nombre.

Signature
Ingénieur en développement logiciel - Nokia
Photo
koucha-rachid
Articles de l'auteur

Les utilitaires relatifs aux namespaces

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
240
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Après un premier article [1] sur la notion de namespace et de conteneur avec un passage en revue des appels système, ce second opus se concentre sur les commandes mises à disposition de l’utilisateur.

Les namespaces ou l’art de se démultiplier

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
239
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Notions indispensables aux mécanismes d’isolation, mais plutôt méconnus du grand public, les namespaces sont devenus incontournables dans l’environnement Linux. Ils sont, le plus souvent, utilisés de manière implicite à travers les gestionnaires de conteneurs tels que LXC.

Approche détaillée des futex (partie 3/4)

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
176
Mois de parution
novembre 2014
Domaines
Résumé
Après avoir vu le fonctionnement des futex dans le noyau de Linux, ce troisième opus de la série revient sur l'interface utilisateur de l'appel système, qui propose de nombreuses options pour résoudre les problèmes régulièrement rencontrés dans les systèmes multi-thread.

Approche détaillée des futex (partie 2/4)

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
175
Mois de parution
octobre 2014
Domaines
Résumé
Après un premier opus sur la notion de futex, ce second article aborde la face cachée du concept de futex dans la mesure où il donne une vue détaillée des traitements réalisés au sein du noyau de Linux. Cette connaissance permet d'utiliser les futex de manière efficace et robuste.

Approche détaillée des futex (partie 1/4)

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
173
Mois de parution
juillet 2014
Domaines
Résumé
À l'origine, à travers les sémaphores des outils de communication inter-processus (IPC), System V, Unix et par la suite Linux offraient des mécanismes de synchronisation assez lourds en termes de performance. Ces derniers ont peu à peu cédé la place à la notion de futex, issue des travaux de H. Franke, R. Russel et M. Kirkwood [1]. Linux propose ce mécanisme à partir de sa version 2.5.7.Déjà introduit en 2008 dans la rubrique « Kernel Corner » du numéro 106 de ce magazine, cette série d'articles propose un retour plus détaillé sur les futex, afin de comprendre leur efficacité, d'appréhender le code source du noyau Linux qui les implémente et des librairies open source qui les utilisent. De plus, depuis 2008, les futex proposent des opérations supplémentaires qui seront étudiées ici.