Introduction au dossier : Durcissement de la sécurité des systèmes GNU/Linux

Magazine
Marque
MISC
Numéro
102
Mois de parution
mars 2019
Domaines


Résumé
Dans le paysage historique de la sécurité des systèmes d’exploitation, les distributions GNU/Linux ont toujours occupé une place de choix, notamment car plusieurs fonctionnalités notables ont fait leur apparition avant ses principaux concurrents “desktop” de l’époque (macOS X, Windows et à la rigueur les BSD et Solaris), comme l’ASLR (Address Space Layout Randomization). Mais la situation n’a pas stagné, bien au contraire, d’énormes efforts ont été faits tant du côté de Microsoft que d’Apple.

Du côté du noyau Linux, on ne peut que regretter l’incapacité du projet à appliquer une approche de défense en profondeur et d’exprimer une certaine hostilité envers la communauté de la sécurité, pour certains contributeurs...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Les taxonomies se cachent pour ne pas mourir

Magazine
Marque
MISC
Numéro
113
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

« Attention, nouveau virus ! » Nombreux sont les articles à nous alerter régulièrement, par cette métonymie, sur l’émergence d’un nouveau malware. Pourtant, le terme de virus a-t-il encore un sens aujourd’hui ? Wannacry était-il un ver, ou un ransomware ? NotPetya, un wiper, ou bien un ver ? Et plus encore, au-delà de l’utilisation de termes et expressions se pose la question de la nécessaire catégorisation des incidents de cybersécurité ; pourquoi, comment, à quelles fins ? Essai (critique) de réponse.

Attaques en environnement Docker : compromission et évasion

Magazine
Marque
MISC
Numéro
113
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Ces dernières années, on a pu observer une évolution croissante des environnements conteneurisés et notamment de l’usage de Docker. Les arguments mis en avant lors de son utilisation sont multiples : scalabilité, flexibilité, adaptabilité, gestion des ressources... En tant que consultants sécurité, nous sommes donc de plus en plus confrontés à cet outil. Au travers de cet article, nous souhaitons partager notre expérience et démystifier ce que nous entendons bien trop régulièrement chez les DevOps, à savoir que Docker est sécurisé par défaut.