Édito

MISC n° 094 | novembre 2017 | Cédric Foll
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Quand ça commence à se voir, ça s’appelle une fuite de données massive [1]. À moins d’être commercial dans une boite de conseil en sécurité des systèmes d’information, il est probable que la date d’application de la RGPD [2] ne soit pas attendue avec la plus grande impatience.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article