Édito

Magazine
Marque
MISC
Numéro
128
Mois de parution
juillet 2023


Résumé

SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) fait partie des protocoles historiques toujours actifs et continuant d’évoluer de la même manière que HTTP, tandis que d'autres, tels que NNTP, IRC ou plus récemment FTP, ont quasiment disparu faute d’avoir su s’adapter aux usages et besoins de sécurité. Pourtant, SMTP, au même titre que la plupart des autres protocoles internet créés à cette époque repose sur la confiance mutuelle. L’expéditeur spécifié au niveau du protocole peut parfaitement être usurpé sans aucun contrôle, il peut d’ailleurs être différent de celui spécifié dans l’enveloppe du message. Quant au destinataire spécifié dans l’enveloppe, il peut n’avoir aucun lien avec le destinataire réel. Bref, tout est déclaratif sans aucun contrôle pour le plus grand bonheur des premiers virus internet, des spammeurs ou aujourd’hui des campagnes de phishing.


Pourtant, le protocole SMTP, comme d’autres protocoles historiques, a su s’adapter pour survivre dans le Far West qu’est devenu Internet. D’abord avec SPF qui a mis fin à la pratique d’utiliser n’importe quel serveur SMTP pour envoyer des messages depuis n’importe quel domaine. Bye bye smtp.(wanadoo|numericable|free|…).fr sans authentification dans Outlook Express sur le PC...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Édito

Magazine
Marque
MISC
Numéro
127
Mois de parution
mai 2023
Résumé

Vincent Strubel, le nouveau directeur général de l'ANSSI, a récemment souligné lors du FIC l'importance d'un Cloud de confiance et de la qualification SecNumCloud pour faire émerger des acteurs nationaux et garantir la sécurité du patrimoine informationnel des entreprises et des administrations françaises.

Édito

Magazine
Marque
MISC
Numéro
126
Mois de parution
mars 2023
Résumé

Tout le monde s’était habitué à ce que les machines reconnaissent des images, la voix et des instructions passées à l’oral ou à l’écrit avec plus ou moins de succès, mais les exemples d’IA génératives accessibles au public étaient jusqu’à fin 2022 peu enthousiasmants. ChatGPT a marqué l'apparition auprès du public d’avancées développées depuis quelques années en matière d’IA, mais qui étaient restées dans les laboratoires.

Introduction au dossier : USB - Votre pire ennemi ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
126
Mois de parution
mars 2023
Spécialité(s)
Résumé

L’USB s’est progressivement imposé comme l’unique connectique disponible sur les terminaux. Les ports série, parallèles puis plus récemment Thunderbolt ont progressivement disparu des postes de travail. Il est à parier que ce sera bientôt le tour des ports propriétaires, notamment sur les matériels Apple, ainsi que des connexions RJ45 qui ont disparu de la plupart des ordinateurs portables.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Stubby : protection de votre vie privée via le chiffrement des requêtes DNS

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Depuis les révélations d’Edward Snowden sur l’espionnage de masse des communications sur Internet par la NSA, un effort massif a été fait pour protéger la vie en ligne des internautes. Cet effort s’est principalement concentré sur les outils de communication avec la généralisation de l’usage du chiffrement sur le web (désormais, plus de 90 % des échanges se font en HTTPS) et l’adoption en masse des messageries utilisant des protocoles de chiffrement de bout en bout. Cependant, toutes ces communications, bien que chiffrées, utilisent un protocole qui, lui, n’est pas chiffré par défaut, loin de là : le DNS. Voyons ensemble quels sont les risques que cela induit pour les internautes et comment nous pouvons améliorer la situation.

Surveillez la consommation énergétique de votre code

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Être en mesure de surveiller la consommation énergétique de nos applications est une idée attrayante, qui n'est que trop souvent mise à la marge aujourd'hui. C'est d'ailleurs paradoxal, quand on pense que de plus en plus de voitures permettent de connaître la consommation instantanée et la consommation moyenne du véhicule, mais que nos chers ordinateurs, fleurons de la technologie, ne le permettent pas pour nos applications... Mais c'est aussi une tendance qui s'affirme petit à petit et à laquelle à terme, il devrait être difficile d'échapper. Car même si ce n'est qu'un effet de bord, elle nous amène à créer des programmes plus efficaces, qui sont également moins chers à exécuter.

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous