Threat hunting 101

Magazine
Marque
MISC
Numéro
94
Mois de parution
novembre 2017
Spécialité(s)


Résumé

« Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant d’avoir sinkholé tous ses domaines »-- Ancien proverbe chinois


On pourrait commencer cet article par la fameuse blague : « le threat hunting, tout le monde dit en faire, mais personne ne sait ce que c’est », mais ça ne serait pas tout à fait vrai. La réalité est bien plus complexe (ou cocasse) : tout le monde est persuadé que leur produit arrive à en faire, et en plus ils essayent de le refourguer à leur voisin. Cet article n’a pas pour but d’apprendre au lecteur à faire du threat hunting (d’ailleurs, « faire du threat hunting » ne veut pas dire grand- chose), mais plutôt d’explorer le concept et donner les clés nécessaires pour décider si l’établissement d’un programme de threat hunting a du sens.

1. Dans une coquille de noix de coco

Soyons sérieux : on ne chasse pas les menaces comme un Néandertal chassait le mammouth. Une manière de parler de « threat hunting » serait d’expliquer comment une équipe de réponse à incidents de sécurité (CERT, CSIRT…) décide de ne pas rester les bras croisés...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne
Références

[SANS] Incident Handler's Handbook - https://www.sans.org/reading-room/whitepapers/incident/incident-handlers-handbook-33901

[F3EAD] The Targeting Process : D3A and F3EAD - http://www.dtic.mil/dtic/tr/fulltext/u2/a547092.pdf

[BANG] Two Bytes To $951M - http://baesystemsai.blogspot.ch/2016/04/two-bytes-to-951m.html

[JPCERT] Detecting Lateral Movement through Tracking Event Logs - http://blog.jpcert.or.jp/2017/06/1-ae0d.html

[GRR-HASH] Hashing : The Maslow's Hammer of Forensics - http://grr-response.blogspot.ch/2015/05/hashing-maslows-hammer-of-forensics.html

[MISP] MISP - Malware Information Sharing Platform and Threat Sharing - Open Source TIP - http://www.misp-project.org/

[CORTEX] Powerful Observable Analysis Engine - https://github.com/CERT-BDF/Cortex

[YETI] Your Everyday Threat Intelligence - https://yeti-platform.github.io

[THEHIVE] Security Incident Response For The Masses - https://thehive-project.org

[FIR] Fast Incident Response - https://github.com/certsocietegenerale/FIR

[ELK] The Open Source Elastic Stack - https://www.elastic.co/products

[CUCKOO] Automated Malware Analysis - https://cuckoosandbox.org/

[FAME] FAME Automates Malware Evaluation - https://certsocietegenerale.github.io/fame/

[MIASM] Reverse engineering framework in Python - https://github.com/cea-sec/miasm

[VIRUSTOTAL] VirusTotal - https://www.virustotal.com/

[PASSIVETOTAL] PassiveTotal - http://passivetotal.org/

[GRR] GRR Rapid Response : remote live forensics for incident response - https://github.com/google/grr

[OSQUERY] Performant Endpoint Visibility - https://osquery.io/

[PAIN] The Pyramid of Pain - http://detect-respond.blogspot.ch/2013/03/the-pyramid-of-pain.html



Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Quand la Threat Intel rencontre le DFIR – 2ème partie

Magazine
Marque
MISC
Numéro
86
Mois de parution
juillet 2016
Spécialité(s)
Résumé

Dans la première partie de cet article (MISC n°85) nous avons présenté la Threat Intelligence, ses concepts, ses outils. Dans cette seconde et dernière partie, nous passons à la pratique. Nous allons voir comment la Threat Intelligence opérationnelle peut aider et comment elle s'insère dans les activités de réponse aux incidents et d'investigation numérique (DFIR).

Quand la Threat Intel rencontre le DFIR – 1ère partie

Magazine
Marque
MISC
Numéro
85
Mois de parution
mai 2016
Spécialité(s)
Résumé

Qu’on se prenne pour James Bond ou pour un shaman, ce que notre industrie appelle la Threat Intelligence fait place à beaucoup de fantasmes que les vendors nourrissent joyeusement à chaque fois qu’un nouveau rapport est publié. Mais, concrètement, à quoi ça sert de « faire de la threat intelligence » ? Quelle est la différence par rapport au renseignement classique ? Quels sont les avantages concrets que le renseignement sur les menaces apporte lors de la gestion d’un incident de sécurité ? C’est ce que cet article cherche à expliquer, du point de vue de deux DFIRers.

Malcom – the MALware COMmunication analyzer

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
12
Mois de parution
octobre 2015
Spécialité(s)
Résumé

L’analyse de trafic réseau est une des techniques les plus populaires d’analyse dynamique de malwares. Dans le cadre de la réponse à incident, elle permet rapidement d’identifier les points de commande et contrôle (C2) et de produire des marqueurs ou indicateurs de compromission (« Indicators of Compromise », ou IOC) pertinents pour identifier des hôtes infectés. Les marqueurs réseau sont aussi un très bon point de pivot pour étendre sa connaissance sur l’adversaire : infrastructure, autres malwares, etc. Cependant, les outils classiques d’analyse réseau ne permettent pas de partager ses trouvailles avec d’autres chercheurs, obligeant la communauté « blue team » à partir de zéro lors de l’analyse. Nous allons voir comment Malcom essaye de répondre à ces besoins de partage et en quoi il diffère des outils d'analyse réseau classiques.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Cryptographie : débuter par la pratique grâce à picoCTF

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

L’apprentissage de la cryptographie n’est pas toujours évident lorsqu’on souhaite le faire par la pratique. Lorsque l’on débute, il existe cependant des challenges accessibles qui permettent de découvrir ce monde passionnant sans avoir de connaissances mathématiques approfondies en la matière. C’est le cas de picoCTF, qui propose une série d’épreuves en cryptographie avec une difficulté progressive et à destination des débutants !

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Les listes de lecture

11 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Clé de voûte d'une infrastructure Windows, Active Directory est l'une des cibles les plus appréciées des attaquants. Les articles regroupés dans cette liste vous permettront de découvrir l'état de la menace, les attaques et, bien sûr, les contre-mesures.
8 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Découvrez les méthodologies d'analyse de la sécurité des terminaux mobiles au travers d'exemples concrets sur Android et iOS.
10 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Vous retrouverez ici un ensemble d'articles sur les usages contemporains de la cryptographie (whitebox, courbes elliptiques, embarqué, post-quantique), qu'il s'agisse de rechercher des vulnérabilités ou simplement comprendre les fondamentaux du domaine.
Voir les 55 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous