Exécution de commandes par Oracle sans exploit

Magazine
Marque
MISC
Numéro
50
Mois de parution
juillet 2010
Domaines


Résumé

Obtenir les privilèges SYS dans une base de données Oracle est souvent facile durant un test d'intrusion interne. Il est cependant bien tentant de pouvoir exécuter des commandes sur l'hôte hébergeant cette base. Pour ce faire, on peut utiliser des exploits, avec tous les inconvénients que cela comporte (disponibilité du service, fiabilité d'un exploit souvent ancien, ...), ou exploiter des fonctionnalités documentées, ce que nous allons faire.


1. Contexte

Mis à part le chapitre suivant, cet article traite de l'exécution de code sur un hôte hébergeant une base de données Oracle lorsqu'on a obtenu le plus haut niveau de privilèges dans cette dernière. Les techniques permettant d'y arriver ne sont donc pas traitées, mais l'expérience montre que l'on découvre souvent des comptes munis de mots de passe (très) faibles pouvant lister la table dba_users et permettant à terme d'obtenir les secrets des autres comptes.

L'authentification réseau dans Oracle est plutôt mal conçue. Il est en effet possible pour les versions inférieures à 10g d'énumérer les utilisateurs, et il est possible, pour toutes les versions, de déchiffrer le trafic d'authentification si on connait le condensat du mot de passe utilisé (celui-ci servant de clé de chiffrement [1]).

2. Attaque du TNS Listener

Le TNS Listener est le logiciel qui gère le trafic réseau entre un client Oracle et la base de données, par défaut...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Introduction au dossier : Réalisez votre premier pentest pour sécuriser votre système

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
50
Mois de parution
février 2021
Domaines
Résumé

Dans cette série d’articles, je vais vous faire une introduction au pentesting. Non, je ne ferai pas de vous des pirates informatiques. Nous resterons dans la légalité, et vous découvrirez ce qu’est un Ethical Hacker, quelqu’un qui teste le système informatique d’un client, avec son approbation et son consentement, pour l’aider à renforcer sa sécurité informatique.

Mise en pratique du pentesting

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
50
Mois de parution
février 2021
Domaines
Résumé

La lecture des articles précédents vous a donné envie de vous essayer au pentesting, envie que vous aviez même peut-être déjà. Nous allons désormais passer à la pratique, en mettant en application les concepts théoriques abordés dans le premier article.

Introduction au pentesting

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
50
Mois de parution
février 2021
Domaines
Résumé

Il n’y a plus une semaine sans qu’une grande entreprise ne révèle publiquement qu’elle a été victime d’un piratage informatique. Entreprises privées, institutions publiques, et même sociétés de services spécialisées dans la cybersécurité, aucun secteur n’est épargné. Des technologies en évolution et en augmentation perpétuelles, et la prolifération incessante d’équipements connectés (IoT) ne vont pas inverser la tendance, mais bien au contraire élargir la surface d’attaque et donc augmenter les piratages.

Attaques en environnement Docker : compromission et évasion

Magazine
Marque
MISC
Numéro
113
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Ces dernières années, on a pu observer une évolution croissante des environnements conteneurisés et notamment de l’usage de Docker. Les arguments mis en avant lors de son utilisation sont multiples : scalabilité, flexibilité, adaptabilité, gestion des ressources... En tant que consultants sécurité, nous sommes donc de plus en plus confrontés à cet outil. Au travers de cet article, nous souhaitons partager notre expérience et démystifier ce que nous entendons bien trop régulièrement chez les DevOps, à savoir que Docker est sécurisé par défaut.