Communication électronique non sollicitée : le SPAM

Magazine
Marque
MISC
Numéro
48
|
Mois de parution
mars 2010
|
Domaines


Résumé
Que ce soit vous-même, votre famille, vos amis, qui ne s'est pas plaint d'avoir reçu des courriers électroniques non souhaités ? Il est bien rare hélas de trouver de nos jours quelqu'un qui répond par la négative. Le terme le plus usité pour nommer cette pollution endémique de nos boîtes de messagerie est « SPAM », terme légèrement abscons pour le profane, qui viendrait, selon la légende, soit des « MUD » [1], soit d'un sketch des « Monty Pythons » [2]. Mais peu importe, ses caractéristiques font qu'il est en général une plaie pour non seulement le commun des mortels, mais aussi pour les sociétés qui doivent tant bien que mal trouver des méthodes pour protéger un de leurs outils de travail principal, à savoir le courrier électronique.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Introduction au dossier : Ransomwares : état de la menace

Magazine
Marque
MISC
Numéro
107
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Il ne se passe plus un mois sans qu’un ransomware ne touche une entreprise ou administration publique et que cette dernière se retrouve dans une situation délicate, au point que cela atterrisse invariablement dans les colonnes de nos quotidiens (oui bon, dans les bandeaux des chaînes d’information continue). On pourrait simplement dire que l’histoire se répète, qu’il s’agit d’un énième malware qui touche des infrastructures qui ne sont pas à jour, mal configurées, et que tout cela était inéluctable.

Utilisation de services en ligne légitimes par les malwares

Magazine
Marque
MISC
Numéro
107
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Les fraudes sur Internet, qu’elles suivent une motivation financière ou autre, nécessitent généralement de l’ingénierie sociale, ou l’utilisation de malwares. Ces derniers sont plus ou moins furtifs au niveau de leur comportement sur le poste de travail infecté, mais aussi lors de leurs communications sur le réseau avec leur contrôleur, ou serveur de « command and control » (C2). Voulant rendre leur trafic moins détectable, certains cybercriminels ont misé sur l’utilisation de plateformes et services légitimes en ligne. Bien que cette méthode ne soit pas nouvelle en soi, elle tend à être de plus en plus utilisée depuis quelques années.

Programmation UEFI

Magazine
Marque
MISC
Numéro
107
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

La deuxième étape de la compréhension du système UEFI va s’articuler autour de l’implémentation en C avec l’optique de fabriquer sa propre brique UEFI. Le développement va permettre d’illustrer le processus de la chaîne de boot avec pour objectif de mieux appréhender les différentes problématiques de sécurité.

Maîtriser la sécurité de son accès Internet avec OpenWRT

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
117
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Nous allons voir dans cet article comment installer le système GNU/Linux embarqué de type OpenWRT. OpenWRT est un système GNU/Linux pour les matériels embarqués et pour les matériels de types routeurs et box. Il constitue donc la part essentielle pour se libérer des GAFA. C’est un système léger, rapide et performant pour administrer et contrôler son accès Internet. Ce système est optimisé pour la gestion des ressources et supporte de nombreux routeurs.

Par le même auteur

Visualisation de flux réseau : FlowViewer, Flowgrapher, FlowTracker

Magazine
Marque
MISC
Numéro
50
|
Mois de parution
juillet 2010
|
Domaines
Résumé
Dans un précédent numéro du magazine, un aperçu du protocole réseau Netflow [1] et ce qu'il permettait de faire a été indiqué. Aujourd'hui, dans un deuxième article, nous allons nous attacher à présenter une suite de logiciels servant à visualiser des données issues de ce type de flux. Nous présenterons tout d'abord la partie installation, puis la phase utilisation et mise en œuvre.

Communication électronique non sollicitée : le SPAM

Magazine
Marque
MISC
Numéro
48
|
Mois de parution
mars 2010
|
Domaines
Résumé
Que ce soit vous-même, votre famille, vos amis, qui ne s'est pas plaint d'avoir reçu des courriers électroniques non souhaités ? Il est bien rare hélas de trouver de nos jours quelqu'un qui répond par la négative. Le terme le plus usité pour nommer cette pollution endémique de nos boîtes de messagerie est « SPAM », terme légèrement abscons pour le profane, qui viendrait, selon la légende, soit des « MUD » [1], soit d'un sketch des « Monty Pythons » [2]. Mais peu importe, ses caractéristiques font qu'il est en général une plaie pour non seulement le commun des mortels, mais aussi pour les sociétés qui doivent tant bien que mal trouver des méthodes pour protéger un de leurs outils de travail principal, à savoir le courrier électronique.

Actions de reconnaissance sur les systèmes et réseaux

Magazine
Marque
MISC
Numéro
47
|
Mois de parution
janvier 2010
|
Domaines
Résumé
S'il est un fait établi, c'est que la sécurité informatique s'appuie beaucoup sur des concepts anciens (militaires et autres) afin de mettre en œuvre des actions défensives ou offensives [1]. Prenons, par exemple, la notion d'attaquer un adversaire. Il est évident que deux façons de faire sont possibles, l'une de type « direct » ; mais souvent risquée si l'opposant est adéquatement préparé, et la seconde qui est indirecte et surtout plus subtile (furtive). Utiliser cette dernière permet de se faire une idée de ce que l'on a en face de soi, de chercher à comprendre à la fois la nature et le type des défenses, les cibles intéressantes ou en d'autres termes, effectuer une reconnaissance.

Netflow, protocole de télémétrie réseau

Magazine
Marque
MISC
Numéro
47
|
Mois de parution
janvier 2010
|
Domaines
Résumé
Le protocole (propriétaire) Netflow a été développé par la société Cisco en 1996 et si son utilisation première fut (entre autres choses) de faire de la facturation, de l'audit, il est devenu un standard (de-facto) aujourd'hui pour tout ce qui touche à l'administration et à la sécurité des réseaux informatiques (analyse des flux normaux, détection de ceux qui ne le sont pas, etc.), car permettant de répondre efficacement à des questions qui au demeurant simples prennent un sens essentiel aux yeux des administrateurs réseau et/ou de ceux en charge de la sécurité.