Protégez vos données : utilisez des supports chiffrés

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
96
Mois de parution
juillet 2016
Spécialité(s)


Résumé
Les installations classiques des systèmes d’exploitation utilisent un disque dur non chiffré. Le système d’exploitation peut protéger les données des utilisateurs lorsqu’il est en fonctionnement, mais un indélicat peut, s’il a un accès physique à la machine, arrêter celle-ci, extraire le disque dur, et lire les données. Pour se protéger contre ces pratiques, la solution consiste à chiffrer le disque dur.

Introduction

L’actualité fournit de nombreuses occasions pour rappeler que la protection des données personnelles n’est pas facultative. Que ce soit l’employeur peu scrupuleux, le gouvernement avide d’accroître son emprise sur le peuple, les multinationales désireuses de monnayer nos données ou les autres malfaisants cherchant nos coordonnées bancaires, l'utilisation par ceux-ci de nos informations ne nous est jamais profitable.

Même si nous ne leur facilitons pas la vie en leur offrant spontanément nos données en échange de service pseudo gratuits [1], il convient de protéger aussi nos données sur nos ordinateurs personnels. Les anciens disques durs peuvent aussi être récupérés par des personnes non scrupuleuses.

Quand on cesse d’utiliser un disque dur, les données enregistrées dessus ne disparaissent pas [2] et peuvent être récupérées de diverses façons :

- si le disque n’a pas été effacé (rm -rf /disque), alors c’est facile ;

- si le disque dur...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Passez à nftables, le « nouveau » firewall de Linux

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Spécialité(s)
Résumé

Le firewall est un élément important pour sécuriser un réseau. Il est prouvé que la sécurité par l’obscurantisme ne fonctionne pas. Ce n’est donc pas une bonne idée d’utiliser une boîte noire en priant pour que tout se passe bien. Un bon firewall est donc installé sur un système d’exploitation libre. Linux fait évoluer le sien d’iptables vers nftables. Nous montrons dans cet article comment débuter avec la nouvelle mouture.

Avec Asterisk, déployez votre serveur vocal interactif

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
121
Mois de parution
septembre 2020
Spécialité(s)
Résumé

Un serveur vocal interactif permet de fournir des fonctionnalités permettant de guider un appelant ou de libérer des employés de tâches fastidieuses et répétitives. Il est ainsi possible d’orienter un appelant vers le bon service, enregistrer les coordonnées de carte bancaire ou proposer un rendez-vous.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Cryptographie : débuter par la pratique grâce à picoCTF

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

L’apprentissage de la cryptographie n’est pas toujours évident lorsqu’on souhaite le faire par la pratique. Lorsque l’on débute, il existe cependant des challenges accessibles qui permettent de découvrir ce monde passionnant sans avoir de connaissances mathématiques approfondies en la matière. C’est le cas de picoCTF, qui propose une série d’épreuves en cryptographie avec une difficulté progressive et à destination des débutants !

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Les listes de lecture

8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Découvrez notre sélection d'articles pour faire vos premiers pas avec les conteneurs, apprendre à les configurer et les utiliser au quotidien.
11 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Si vous recherchez quels sont les outils du DevOps et comment les utiliser, cette liste est faite pour vous.
8 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Il est essentiel d'effectuer des sauvegardes régulières de son travail pour éviter de perdre toutes ses données bêtement. De nombreux outils sont disponibles pour nous assister dans cette tâche.
Voir les 49 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous