Créez vos schémas de bases de données avec MySQL Workbench

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
65
Mois de parution
mai 2011
Spécialité(s)


Résumé

On a souvent besoin d'une base de données, que ce soit dans le cadre du développement d'une application « classique », ou d'une application Web. Les données sont classées dans des tables qu'il faudra créer au préalable. MySQL Workbench permet de simplifier cette étape... et un peu plus.


Une base de données permet de classer, structurer l'information en vue de pouvoir y effectuer des recherches de manière simple et efficace. La structure est créée à l'aide de tables qui contiennent des champs d'un type particulier permettant de définir un enregistrement de manière unique. Pour imager cette définition on peut le voir un peu comme une classification d'entrées à l'aide de fiches. Prenons un exemple : une personne peut être caractérisée par ses prénom et nom. « Prénom » et « Nom » constituent des champs de la table « Personne ». Chaque champ pourra contenir un type particulier d'information (chaîne de caractères, entier, etc). Si nous voulons nous assurer de l'unicité de chaque enregistrement classé dans notre table il va falloir ajouter un champ. Nous appellerons ce champ « idUser » et il sera incrémenté à chaque ajout d'une personne. Ce champ, qui garantit l'unicité des enregistrements, est appelé clé primaire (primary key).

Dans...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Édito

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
252
Mois de parution
octobre 2021
Résumé

Connaissez-vous le « métaverse » ? Le terme évoque immédiatement une invention d’un auteur de science-fiction et pourtant on le retrouve assez souvent dans l’actualité ces derniers temps. En fait, il s’agit d’une création de Neal Stephenson dans son livre « Le samouraï virtuel » de 1992. Le métaverse y est décrit comme un espace numérique (donc virtuel) collectif, auquel les utilisateurs peuvent accéder à l’aide de lunettes connectées.

Créez votre propre blockchain privée

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
116
Mois de parution
septembre 2021
Spécialité(s)
Résumé

Comprendre le fonctionnement des cryptomonnaies en manipulant une blockchain existante est déjà intéressant, mais pour aller plus loin, pouvoir miner et tester sans que cela nous coûte quoi que ce soit, il faut soit utiliser une blockchain publique de test, soit créer notre propre blockchain privée. C’est cette deuxième solution qui est présentée ici.

Un système de mise à jour automatique pour scripts Python

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
251
Mois de parution
septembre 2021
Spécialité(s)
Résumé

Pour mettre à jour un module, il y a Pip ou Git. Mais tous les modules et projets ne sont pas hébergés sur PyPI ou dans un dépôt Git, et tous les utilisateurs ne sont pas des développeurs. Comment s’assurer alors qu’un programme est à jour ? Et si en plus, cela était automatique ? Il ne nous reste plus qu’à développer la solution...

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Programmation des PIO de la Raspberry Pi Pico

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

La carte Pico de Raspberry Pi est appréciable à bien des égards. Ses ressources, son prix, ses deux cœurs ARM... Mais ce morceau de silicium qu'est le RP2040 renferme une fonctionnalité unique : des blocs PIO permettant de créer librement des périphériques supplémentaires qu'il s'agisse d'éléments standardisés comme SPI, UART ou i2c, ou des choses totalement exotiques et très spécifiques à un projet ou un environnement donné. Voyons ensemble comment prendre en main cette ressource et explorer le monde fantastique des huit machines à états de la Pico !

Les listes de lecture

8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Découvrez notre sélection d'articles pour faire vos premiers pas avec les conteneurs, apprendre à les configurer et les utiliser au quotidien.
11 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Si vous recherchez quels sont les outils du DevOps et comment les utiliser, cette liste est faite pour vous.
8 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Il est essentiel d'effectuer des sauvegardes régulières de son travail pour éviter de perdre toutes ses données bêtement. De nombreux outils sont disponibles pour nous assister dans cette tâche.
Voir les 49 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous