Enseigner aux manchots le langage des fruits...

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
65
Mois de parution
mai 2011
Spécialité(s)


Résumé

Sous ce titre énigmatique se cache libimobiledevice, une bibliothèque de fonctions développée pour faciliter la prise en charge d'appareils de type iPhone par les systèmes GNU/Linux. Pas encore finalisée, elle intègre déjà les éléments nécessaires à l'échange de fichiers, tant via une clé USB qu'au sein du gestionnaire de photos ou de musique, la sauvegarde, le mode modem, etc.


1. Présentation

Le terme « iDevice » sera utilisé ici comme générique pour désigner un appareil frappé de la pomme, qu'il s'agisse d'un iPod touch, d'un iPhone ou d'un iPad. Cependant, en fonction des versions d'iOS et des révisions matérielles, toutes les fonctionnalités ne seront pas accessibles. Un tableau récapitulatif, sur le site du projet, indique en temps réel l'état de l'art...

Le projet libimobiledevice est jeune, mais déjà bien avancé ; son ambition est de proposer tous les services que l'on peut attendre de GNU/Linux en termes de gestion des appareils Apple. Ce logiciel n'embarque aucune ligne de code propriétaire et ne nécessite pas de jailbreak pour fonctionner avec votre appareil. Ubuntu 10.10 embarque en standard une version 1.0.1. Notez bien que cet outil est une bibliothèque et non un logiciel à part entière. Son objectif n'est pas de supplanter vos outils habituels dans la gestion de la musique, l'exploration de fichiers ou autres,...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Vos live CD personnalisés grâce à Ubuntu Customization Kit

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
61
Mois de parution
septembre 2010
Résumé
Ubuntu Customization Kit (UCK) était à l'origine un petit projet permettant, en marge des canaux officiels, de personnaliser un live CD d'Ubuntu. Au fil des mises à jour, c'est devenu un kit simple, puissant et fonctionnel tant et si bien qu'il est maintenant disponible sur les dépôts d'Ubuntu. Vous apprendrez ici comment l'utiliser pour réaliser votre live CD personnel sans avoir besoin d'une connaissance approfondie d'Ubuntu.

Réaliser un live CD sur mesure

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
59
Mois de parution
mai 2010
Résumé
Utiliser un live CD, c'est bien ! Pourtant, quand on utilise cet outil régulièrement, on se rend compte que l'on n'utilise qu'une partie infime des services et logiciels qu'il comporte ou, au contraire, qu'il nous manque toujours quelque chose qu'on est contraint d'installer à chaque fois... Alors, pourquoi ne pas s'en faire un sur mesure en supprimant l'inutile ou ajoutant l'indispensable, en un mot en se l'appropriant ?

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Les listes de lecture

9 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Vous désirez apprendre le langage Python, mais ne savez pas trop par où commencer ? Cette liste de lecture vous permettra de faire vos premiers pas en découvrant l'écosystème de Python et en écrivant de petits scripts.
11 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
La base de tout programme effectuant une tâche un tant soit peu complexe est un algorithme, une méthode permettant de manipuler des données pour obtenir un résultat attendu. Dans cette liste, vous pourrez découvrir quelques spécimens d'algorithmes.
10 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
À quoi bon se targuer de posséder des pétaoctets de données si l'on est incapable d'analyser ces dernières ? Cette liste vous aidera à "faire parler" vos données.
Voir les 53 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous