La liberté jusqu’au cœur du processeur avec RISC-V

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines


Résumé
RISC-V est un jeu d’instructions 32 bits libre, développé initialement par l’université de Berkeley. Ce jeu d’instructions (ISA pour Instruction Set Architecture) est maintenant soutenu par une fondation regroupant quasiment tous les grands noms de l’industrie informatique. Dans cet article, nous allons décrire succinctement le concept de RISC vs CISC, puis nous expliquerons les bases du jeu d’instructions avec un peu de code assembleur, enfin nous terminerons par une description de quelques émulateurs et processeurs RISC-V disponibles aujourd’hui sur le marché.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Poêle à granulés connecté

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Comme la plupart des produits électroniques industriels, les systèmes de chauffage se révèlent souvent très frustrants à l’utilisation, car très fermés. Aucune information technique n’est publique, et l’interopérabilité avec d’autres équipements est difficile. Lequel d’entre nous n’a pas déjà rêvé de pouvoir disposer d’une interface d’accès ouverte sur son système de chauffage, ou d’un mode qui le rendrait un peu plus intelligent et autonome ? Alors c’est parti : nous allons transformer notre poêle à granulés classique en un véritable système connecté IoT, intuitif et intelligent, disposant d’une interface d’accès ouverte.

Développement ESP32 avec le nouveau ESP-IDF 4.0

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Nous avons précédemment traité du développement sur la fantastique plateforme ESP32, héritière du non moins délectable ESP8266, aussi bien au travers de l'IDE Arduino que via l'environnement de développement créé par le constructeur, Espressif Systems, répondant au doux nom de ESP-IDF. Le 11 février dernier était annoncée la version 4.0 de cet environnement, majoritairement compatible avec la précédente version 3.3.1, mais apportant un lot majeur d'améliorations et quelques changements très intéressants dans le système de construction/compilation. Il est donc temps de revisiter la bête et de tester tout cela...

Émulation d’un circuit comportant un processeur Atmel avec simavr

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Il existe de nombreux cas où le matériel n’est pas disponible pour développer un système embarqué, que ce soit parce que la carte commandée n’a pas encore été livrée, parce que le collègue chargé de la conception du circuit imprimé a fait une erreur ou est en retard, ou parce qu’un virus interdit l’accès aux salles de travaux pratiques de l’Université (Fig. 1). Pour toutes ces raisons, nous désirons appréhender le développement d’un système embarqué sur un émulateur, c’est-à-dire un logiciel capable de fournir une représentation fidèle du comportement du dispositif réel, incluant ses latences et temporisations.

Pilotez de manière optimale vos afficheurs LED

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Trop souvent, dans les forums et/ou sur les sites web, certains ont tendance à conseiller l'approche « facile » plutôt que l'approche « efficace ». Qui n'a jamais vu un jour quelqu'un répondre « mais utilises donc xxx(), ça marche et c'est plus simple » en réponse à une problématique précise ? C'est là, généralement, le fait de personnes qui n'ont que peu d'expérience ou ne comprennent simplement pas la motivation du demandeur. Voici une petite réalisation destinée à mettre en évidence non seulement l'intérêt de « creuser un peu », mais également une bonne raison de mitiger la valeur des conseils trop rapidement prodigués.

Le module du moment : afficheur matrice led 8x32

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

La bibliothèque MD_MAX72XX de Marco Colli (alias MajicDesigns) permet de piloter un ou plusieurs modules en configuration linéaire (les uns après les autres, sur une ligne), mais elle forme également la base de la bibliothèque MD_MAXPanel supportant des agencements en panneaux et fournissant des primitives graphiques intéressantes (points, lignes, rectangles, cercles, etc.).

Reprenez le contrôle ! Faites tourner Linux nativement sur vos téléphones et tablettes

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
237
|
Mois de parution
mai 2020
|
Domaines
Résumé

J’ai toujours été admiratif des personnes qui arrivent à faire tourner le noyau Linux sur de nouvelles plateformes. J’ai passé un nombre de soirées incalculables à étudier différents portages de Linux (Nintendo Switch, Nintendo 3DS, PlayStation...) et par la suite, j’ai moi-même passé beaucoup de temps à essayer de porter Linux sur tout ce qui me tombait sous la main. C’est une passion pour moi ! Et je vous propose de la partager. Dans cet article, je vais vous expliquer comment faire tourner vos distributions favorites (Debian, Arch, CentOS, Fedora, Gentoo…) nativement sur vos téléphones et tablettes Android.

Par le même auteur

Un RISC-V à bas coût pour monitorer votre PC avec LCDproc

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

Dans un précédent Hackable, Patrice Kadionik nous présentait un montage permettant d’afficher l’état de votre ordinateur sur un petit afficheur déporté, branché à un port USB. Dans cet article, nous allons voir comment il est possible de faire la même chose avec un kit RISC-V à 4.90 $, muni d’un microcontrôleur GD32VF de la société GigaDevice. Une belle occasion de mettre en pratique un microcontrôleur RISC-V réel.

Des kits de développement FPGA à moins de 30 €

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Même s’il est possible de faire 90 % du développement en simulation et sans matériel, quand on «fait du FPGA», on souhaite pouvoir toucher du concret. Il est donc nécessaire d’avoir une carte électronique permettant de faire fonctionner son projet en réel. Les outils de développement sur FPGA ont la réputation d’être chers et réservés aux universités et bureaux d’études. Ce n’est pourtant plus le cas, il existe de plus en plus de kits de développement permettant de mettre le pied à l'étrier à moindres frais. Et tous proposent désormais leur logiciel de développement gratuit fonctionnant sous GNU/Linux (mais pas tous libres). Nous allons ici lister quelques-uns de ces kits.

La liberté jusqu’au cœur du processeur avec RISC-V

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
RISC-V est un jeu d’instructions 32 bits libre, développé initialement par l’université de Berkeley. Ce jeu d’instructions (ISA pour Instruction Set Architecture) est maintenant soutenu par une fondation regroupant quasiment tous les grands noms de l’industrie informatique. Dans cet article, nous allons décrire succinctement le concept de RISC vs CISC, puis nous expliquerons les bases du jeu d’instructions avec un peu de code assembleur, enfin nous terminerons par une description de quelques émulateurs et processeurs RISC-V disponibles aujourd’hui sur le marché.

Retrouvez le plaisir du test HDL avec Cocotb

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
222
|
Mois de parution
janvier 2019
|
Domaines
Résumé
Écrire les stimuli permettant de tester un composant HDL (Hardware Description Language) est beaucoup plus facile et plaisant avec un langage moderne comme Python qu’avec les vénérables langages Verilog et VHDL. La librairie Cocotb permet d'écrire ces tests en Python et de piloter un simulateur du commerce qu'il soit libre ou non (Cosimulation).

De beaux chronogrammes avec WaveDrom

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
205
|
Mois de parution
juin 2017
|
Domaines
Résumé
WaveDrom est un outil de dessin de chronogrammes écrit en JavaScript/HTML/CSS. Il permet de décrire ses chronogrammes avec une syntaxe simple en JSON. Une bibliothèque JavaScript va ensuite convertir la structure JSON en une image SVG affichable dans un navigateur. Il est également possible d'utiliser une application « hors-ligne » pour générer ses images en SVG, PNG, JPG, etc.

Écrire un pilote en Userspace pour le FPGA grâce au pilote UIO

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
18
|
Mois de parution
avril 2016
|
Domaines
Résumé
La libération des FPGA passe bien sûr d'abord par les outils permettant de générer la configuration du composant. Mais elle passe aussi par l'inclusion de FPGA sur des cartes utilisant des systèmes d'exploitation libres comme Linux. Sur des plateformes processeur + FPGA comme on trouve sur les modules d'Armadeus Système ou sur le Zync de Xilinx se pose alors la question de l'écriture d'un pilote pour le design FPGA. L'utilisation du modèle de driver Userspace I/O permet d'exporter les registres et interruptions dans l'espace utilisateur et d'éviter l'écriture fastidieuse d'un driver kernel.