Une Raspberry Pi pour protéger votre vie privée : TOR

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
6
Mois de parution
mai 2015
Domaines


Résumé

Nous disposons maintenant d'un point d'accès Wifi à base de Raspberry Pi, ce qui est déjà très intéressant. Ce qui l'est encore plus est le fait que, contrairement à une box ou un routeur Wifi du commerce, nous pouvons gérer les connexions comme il nous chante et orienter les flux comme bon nous semble. Nous allons donc tout simplement décider de faire passer tout le trafic non pas directement sur le net, mais dans le réseau d'anonymisation Tor. Plus personne ne verra donc ce qui circule (ou presque)...


Sous le nom Tor se cache non seulement un logiciel, mais également une architecture, des algorithmes et une communauté de développeurs. « Tor » est l'acronyme de The Onion Router (le routeur en oignon) en référence à son fonctionnement interne utilisant un système de couches, comme des pelures d'oignon. Le but du projet est et a toujours été de garantir l'anonymat sur un réseau, et ce depuis 2001, année de la diffusion de la première version. Tor est, de plus, un logiciel libre sous licence très permissive BSD.

On entend souvent parler de Tor et du réseau Tor comme étant un darknet. Cette affirmation est fausse et, à mon sens, délibérément faite dans le but de prêter à Tor et ses utilisateurs des intentions critiquables, voire mauvaises (sinon carrément criminelles). Le mot « dark » véhicule une connotation négative, fort pratique pour les opposants à une quelconque forme d'anonymat. Utiliser ce type de qualificatif, noir, obscur, sombre, titille...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Flutter : applications mobiles, web et desktop

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
248
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Flutter est un framework permettant de développer des applications natives pour Linux, Windows, macOS, Android, iOS et le Web à partir du même code source. Un moteur graphique OpenGL ultra performant et la compilation native en ARM, x86-64 ainsi que WebAssembly, associés à un cycle de développement agile et hyper intuitif, en font la solution ultime pour les créateurs d’applications. L’essayer, c’est l’adopter !

Un bot qui surveille le Web et envoie des alertes

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
114
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

De nos jours, lorsque l’on recherche une information, on se tourne immédiatement vers le Web. Ainsi, de très nombreuses informations sont mises à jour quotidiennement et il faut donc penser à visiter les sites les produisant, de manière à être au courant des dernières modifications. Et si nous codions un bot qui ferait cela pour nous ?

Les différents frameworks de web scraping

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
114
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Il ne viendrait à l’idée à personne de nos jours de se lancer dans la récupération de données sur le Web sans s’appuyer sur un framework simplifiant la tâche et évitant de réinventer la roue (carrée). Voyons donc quelques outils indispensables permettant de mener à bien cette tâche.

mod_md : quand Apache se met à parler couramment Let's Encrypt

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

L’autorité de certification (AC) Let’s Encrypt a ouvert son service au public le 12 avril 2016. La part du trafic web chiffré ne cessa alors d'augmenter pour représenter actuellement près de 90% du trafic total. Sur le plan technique, Let’s Encrypt a pu réaliser un tel exploit notamment grâce à ACME, son protocole normalisé par l’IETF d’obtention automatisée de certificats. De nombreux clients ACME en ligne de commandes ont été développé et ont répondu à beaucoup de cas d’usage. Plus récemment, une étape supplémentaire a été franchie avec l’intégration de l’obtention de certificats Let’s Encrypt directement au sein de composants d'infrastructures comme HAProxy, Traefik ou les serveurs web Caddy et Apache et son module mod_md. C’est de ce dernier dont nous allons parler ensemble aujourd’hui.

Web scraping avec Node.js

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
114
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Le web scraping, c’est l’activité qui consiste à gratter (to scrap) du code HTML pour en extraire des données exploitables. Node.js se prête particulièrement bien à l’exercice, aussi je vous propose d’apprendre à gratter de la donnée avec ce formidable outil.