Financer un projet open source : le financement participatif

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
69
Mois de parution
novembre 2013
Spécialité(s)


Résumé
Pour trouver des fonds pour un projet open source, une des alternatives est de créer une campagne de financement participatif, du terme anglais « crowdfunding » (littéralement, financement par la foule).

1. Préambule

Dans le but d'englober un maximum de cas, je tiens à faire quelques précisions.

J'utilise le mot « projet » et pas « logiciel », car le financement participatif n'a pas vraiment de limites à ce que l'on peut financer. D'ailleurs, bien peu de projets de développement de logiciels utilisent ce mode de financement, peut-être parce que la majorité des personnes à même de contribuer préfèrent participer directement au développement et donner du temps et de la matière grise que donner des sous, ou parce que le système de dons fonctionne aussi assez bien (cf. Wikipédia). Les dons sont d'ailleurs une forme de financement participatif ! Mais si participer est très simple pour le développement d'un logiciel, ce n'est pas toujours possible, comme dans le cas de la production d'un disque ou de matériel.

Je voulais aussi conserver le terme « open source » qui m'a été donné comme sujet lorsque l'on m'a proposé de rédiger cet article, malgré les remarques...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Électronique et domotique libre - Partie 4 : Un module « en vrai » : fabrication maison, FabLabs et production

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
13
Mois de parution
décembre 2014
Spécialité(s)
Résumé

Les trois articles précédents (parus dans les numéros 7 et 8) vous ont présenté la partie conception sur ordinateur d'un module pour le projet DomoTab. Il est maintenant temps de passer de la conception à la réalisation, et de fabriquer le module que nous avons conçu.

Électronique et domotique libre : interfaces pour la programmation et l'identification

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
8
Mois de parution
septembre 2013
Spécialité(s)
Résumé

Le module que nous avons créé dans l'article précédent nous fourni une base pour le développement avec le micro-contrôleur LPC1224, mais son utilisation nécessite de disposer d'une interface de programmation externe, ce qui est parfois casse pied et nécessite plein de fils, câbles, alimentation, bref un beau bordel sur la table. Nous ajouterons aussi un élément spécifique aux modules pour le projet DomoTab, à savoir une eeprom qui servira à l'identification du module sur le système et pourra stocker des données utilisateur le reste du temps. Chaque élément pourra être mis sur une feuille séparée pour permettre le partage avec d'autres schémas.

Électronique et domotique libre : routage - du schéma au PCB

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
8
Mois de parution
septembre 2013
Spécialité(s)
Résumé

Dans les deux articles précédents nous avons créé le schéma électronique d'un module de développement pour la plateforme DomoTab. Ce n'est cependant que la première étape pour obtenir un module fonctionnel. Nous allons désormais dérouler les étapes suivantes, jusqu'à obtention des documents de fabrication nécessaires à la réalisation du PCB (Printed Circuit Board, le circuit imprimé).

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Cryptographie : débuter par la pratique grâce à picoCTF

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

L’apprentissage de la cryptographie n’est pas toujours évident lorsqu’on souhaite le faire par la pratique. Lorsque l’on débute, il existe cependant des challenges accessibles qui permettent de découvrir ce monde passionnant sans avoir de connaissances mathématiques approfondies en la matière. C’est le cas de picoCTF, qui propose une série d’épreuves en cryptographie avec une difficulté progressive et à destination des débutants !

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous