Les tribulations d'un programmeur Linux dans la Sierra Apple

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
216
Mois de parution
juin 2018
Domaines


Résumé

Après développement d'applications domotiques basées sur des échanges de datagrammes pour divers hôtes (Raspberry Pi, ESP-12, smartphone Android) et divers langages (C++, Python, Java), on finit par être confronté au portage de ces applications dans l'univers Apple ; il est alors naturel de se tourner vers le langage Swift et sa librairie « Foundation » (le langage Swift créé par Apple et rendu public en 2014 est passé en open source en décembre 2015).L'utilisation du protocole UDP conduit à mettre en œuvre les « CFSocket » de la libraire « Foundation » avec leur fonction de rappel (callback) associée pour la réception des datagrammes. On est alors amené à manipuler des pointeurs (UnsafePointer et autres variantes du langage Swift) vers divers objets ce qui n'est pas évident a priori. Cet article est destiné à faire partager ce retour d'expérience.


Les fonctions de la librairie Foundation permettant l'accès aux sockets sont en fait des enveloppes pour les fonctions de la librairie BSD. Ainsi on fera appel à la fonction CFSocketCreate() dont la signature est :

func CFSocketCreate(_ allocator: CFAllocator!, _ protocolFamily: Int32,_ socketType: Int32, _ protocol: Int32, _ callBackTypes: CFOptionFlags,_ callout: CFSocketCallBack!, _ context: UnsafePointer<CFSocketContext>!) -> CFSocket!

Pour réagir à des connexions entrantes, il faut lui associer une fonction de rappel (argument callout) qui doit satisfaire à la définition ci-dessous :

typealias CFSocketCallBack = (CFSocket?, CFSocketCallBackType, CFData?,UnsafeRawPointer?, UnsafeMutableRawPointer?) -> Void

Les pointeurs apparaissant dans cette signature peuvent référencer divers types d'objets suivant les options choisies (argument callBackTypes). Cet article a pour objectif d'illustrer les coercitions de pointeurs à utiliser dans l'implémentation...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Programmation avec le 6502 : les sprites de la NES, ou comment coder le jeu Pac-Man

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
36
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Dans le précédent article, nous avons commencé à nous familiariser avec la partie graphique de la console NES (Nintendo Entertainment System). Aujourd’hui, nous allons réaliser un véritable jeu, ou du moins nous allons suffisamment le débuter pour qu’il commence à être intéressant.

Analyse de code avec Cppcheck (et intégration sous Eclipse)

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
112
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Zut ! Encore un plantage !!! Combien de fois n’avez vous pas prononcé cette phrase, face au blocage d’une application de bureautique bien connue ou face à un crash système ? Sur un ordinateur de bureau, ce type de désagrément n’a d’autre effet que de faire monter votre niveau d’énervement, mais dans le cas d’un système embarqué, les effets sont bien plus graves. Heureusement, Cppcheck est là pour vous aider.

Réinvention de la roue... des temporisations

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
112
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Les temporisations sont essentielles au sein des systèmes d'exploitation et dans certaines applications, pour déclencher des actions à l'échéance d'un délai. Il existe différents algorithmes pour les gérer de manière efficace. Cet article présente la fusion de deux d'entre eux, pour en tirer le meilleur.