Protections des partages NFS par Kerberos

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
208
Mois de parution
octobre 2017
Domaines


Résumé
NFS est l'acronyme de Network File System, pour système de gestion de fichiers en réseau, utilisé couramment par les systèmes UNIX et les périphériques de stockage en réseau pour permettre à plusieurs clients de partager l'accès à des fichiers à distance. C'est un protocole qui consiste à faire exécuter une procédure distante avec échange de données et renvoi de résultats. Les premières versions ne définissaient pas de mécanisme d'authentification et de chiffrement pour les transferts des données sur le réseau, mais la version 4 de NFS nous permet de remédier à cette défaillance sécuritaire via le fameux protocole Kerberos.


Tout au long de cet article, nous allons découvrir la démarche à suivre pour sécuriser les partages NFS par Kerberos. On commencera par le déploiement du serveur Kerberos ; le KDC puis la configuration et la création d'un partage NFS et enfin la réalisation des tests pour valider notre travail. Dans cet atelier, je dispose de deux machines virtuelles Centos 7, la première sera dédiée au KDC et au serveur NFS, et la deuxième va agir en tant que client NFS pour l'exportation des partages.

Le FQDN du serveur Kerberos est : kdc-server.pme.com, IP=192.168.103.195.

Le FQDN du client NFS est : nfs-client.pme.com. IP=192.168.103.193.

Le protocole NFS transmet des données en texte clair sur le réseau d'une part et ne dispose d'aucun mécanisme d'authentification d'autre part, les autorisations d'accès étant déterminées par le couple hôte-permissions. Ainsi, si l'hôte n'est pas défini, alors l'accès est autorisé à toutes les machines du réseau. En ce qui concerne les...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Retour sur une stratégie de migration à grande échelle : l’exemple de la Gendarmerie Nationale

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Le lieutenant-colonel Stéphane Dumond, chef de bureau IT au sein du Service des Technologies et des Systèmes d’Information de la Sécurité Intérieure a accepté de revenir avec nous sur les enjeux de la migration à grande échelle réalisée par la Gendarmerie Nationale. Vous découvrirez dans ces lignes son retour d’expérience sur le sujet, de la stratégie suivie, aux objectifs visés en passant par les difficultés rencontrées et les bénéfices constatés à court et long terme.

Tirez parti de votre environnement de travail en ligne de commandes

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Je vous propose de découvrir le monde merveilleux de la ligne de commandes. Pas un tutoriel pour l’utiliser, mais un ensemble d’outils pour tirer profit au maximum de cet environnement. Que vous soyez débutant ou utilisateur expérimenté, je souhaite dans cet article vous montrer comment personnaliser son apparence, vous passer de certains outils graphiques, vous faire découvrir de nouveaux utilitaires, de nouveaux usages et des alternatives à des commandes historiques connues.

À la découverte du gestionnaire de système et de services System Daemon

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Historiquement, les services du système GNU/Linux étaient pris en charge par ce qu’on appelait System V. Cela permettait de lancer des programmes au démarrage de l’ordinateur, mais également de gérer les niveaux d’exécution de différentes parties du système, grâce à des scripts shell placés dans le répertoire /etc/init.d. Après une courte transition par le projet upstart, une grande majorité des systèmes GNU/Linux a basculé sous Systemd (pour System Daemon), plus souple et efficace pour gérer les différents services, mais pas seulement.

À la découverte des namespaces mount et uts

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Le namespace mount, premier d'une longue série de namespaces a été ajouté à Linux quelques années après chroot() pour offrir plus de possibilités et de sécurité dans l'isolation des systèmes de fichiers. Introduit peu après et indéniablement plus simple, le namespace uts permet d'instancier les noms de machine. Les conteneurs sont bien entendu les premiers clients de ces fonctionnalités.

Recréer un ancien environnement à l’aide de Docker

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Docker est un mot à la mode qu’on associe volontiers à microservices et autre Cloud. Cependant, nous allons voir ici qu’il peut aussi rendre des « macroservices » :-) dans un cadre tout à fait différent, voire contraire : celui de la maintenance logicielle !