Édito

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
146
Mois de parution
février 2012


Résumé
Pourquoi ? Après quelques mois d’utilisation de Google+, je pense conserver l’uti- lisation de ce service. Il n’y a pas eu de Facebookisation, du moins en ce qui me concerne.

Certes, se risquer à aller sur l’écran « À proximité » avec l’applica- tion Android éponyme et un gage certain d’écoeurement pour la plateforme de ré- seaux de contacts (je n’aime toujours pas l’association de termes « réseau social »). Il y a toujours quelqu’un géographiquement à proximité pour poster ce qu’il vient de manger, où il se trouve ou encore la drôle de couleur du pigeon qu’il vient de voir (je n’invente rien). Mais ce Google+ là, il n’est pas vraiment dans mes cercles ou dans mes cercles étendus. Je ne pâtis pas non plus de l’image de Google+ comme celle généralement associée à Facebook. Tout va bien, donc.

C’est justement en consultant les posts sur Google+ que je suis tombé...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite