Programmation IPv6

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
138
Mois de parution
mai 2011


Résumé
Le 3 février dernier, le pool d'adresses IPv4 géré par l'IANA était épuisé. Des machines visibles de l'Internet uniquement par une adresse IPv6, faute d'adresse IPv4 publique, apparaîtront donc très bientôt. Face à cette pénurie d'adresses IPv4, la migration des applications vers IPv6 reste un des défis les plus importants. Pourtant, vous verrez dans cet article qu'il est assez simple de gérer cette technologie dans vos applications existantes ou futures.

1. Contexte et problématique

Dans cet article, on se limite au protocole TCP qui est le plus courant et on développera les implémentations en C, ce qui nous permettra d'avoir une vision assez fidèle des fonctionnalités que fournissent les API.

Le but est d'écrire des applications capables de s'adapter à leur environnement (IPv4 et/ou IPv6) pour communiquer.

Pour une application TCP donnée, il est crucial de considérer comment le serveur et le client peuvent se connecter, soit en IPv6, soit en IPv4. L'utilisation de l'une ou l'autre de ces versions du protocole IP n'est pas toujours possible, soit pour des raisons logicielles (portage non encore effectué, module externe non compatible IPv6), soit à cause de problèmes réseau (IPv6 non déployé ou non activé sur la machine, par exemple). Cependant, la plupart des machines sont maintenant capables d'utiliser IPv4 et IPv6 (on parle de « dual-stack »), voire même de faire des conversions entre les deux (voir plus loin)....

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite