Un SDK JavaCard générique ou comment développer une application carte complète pour toutes les cartes Java

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
2
Mois de parution
novembre 2008
Domaines


Résumé

Les informations que l'on peut trouver ici et là quant au développement d'applications mettant en œuvre des cartes à puce JavaCard programmables sont bien souvent parcellaires. Nous exposons dans cet article les différentes étapes nécessaires à l'assemblage complet d'un kit de développement logiciel JavaCard générique, à savoir n'étant lié à aucun modèle de carte Java en particulier, à partir de logiciels librement téléchargeables (à différencier avec des logiciels libres téléchargeables). Dans un second temps, nous le mettrons en pratique sur un exemple d'application de type HelloWorld.


1. La carte Java

Roland Moréno, un passionné d'électronique, donne naissance à la carte à puce en 1974. À ce moment, il s'agit d'une carte munie d'une mémoire protégée contre l'altération, à l'image des cartes utilisées dans les cabines téléphoniques en France depuis le milieu des années 80. Il faudra attendre 1978 et Michel Ugon avec son brevet SPOM (Self Programmable One-chip Microcomputer) pour voir les premières cartes à puce à microprocesseur permettant d'exécuter des programmes dans un environnement sécurisé encore à ce jour sans égal, qui se révéleront pleinement dans les usages cryptographiques. Ce sont ces mêmes cartes qui peuplent aujourd'hui notre quotidien et que nous nommons par abus de language « cartes à puce » ou bien encore plus succinctement « carte ».

La programmation des cartes à puce est longtemps restée l'apanage de ceux ayant directement accès à cette technologie, à savoir les fabricants de cartes à puce. Les cartes...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Implémentation du calcul symbolique et de la dérivation en Java

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
243
Mois de parution
décembre 2020
Domaines
Résumé

Les logiciels de calcul symbolique sont relativement abondants. Pour les curieux ou ceux qui voudraient intégrer ce type de fonctionnalités dans leurs propres programmes, nous allons essayer de lever une partie des mystères des théories et des problèmes qui se cachent derrière la création de ces systèmes.

Déboguez vos codes PHP

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
243
Mois de parution
décembre 2020
Domaines
Résumé

La mise au point de programmes PHP est parfois perçue comme archaïque, car la configuration d’un environnement efficace de debugging peut s’avérer déroutante. Voici comment paramétrer une confortable installation pour profiter pleinement d’outils professionnels et maîtriser le développement local ou distant.

Utiliser Visual Studio Code pour coder en Python

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
243
Mois de parution
décembre 2020
Domaines
Résumé

Comme Batman a Robin, Rocket Raccoon a Groot, le développeur a l’éditeur de code. Sans son plus fidèle acolyte, impossible d’écrire la moindre ligne de code... d’où l’importance d’être toujours à la recherche de l’outil le plus efficace qui soit, quitte à délaisser un vieux compagnon de route...