Introduction au développement d'extensions Burp

Magazine
Marque
MISC
Numéro
82
|
Mois de parution
novembre 2015
|
Domaines


Résumé

L’analyse des requêtes et des réponses est essentielle lors d’un test d’intrusion visant une application Web. La capacité d’interception, de consultation et de modification de ces éléments est un prérequis indispensable dans l’évaluation de la sécurité d’une telle application par un auditeur, dans la mesure où ce dernier doit pouvoir librement injecter ou modifier des entrées utilisateurs et autres entêtes du protocole HTTP.L’outil Burp Suite [1], développé par la société PortSwigger, répond parfaitement à ces besoins dans la plupart des situations. Il montre néanmoins ses limites dans certains cas où la structure des messages échangés et du protocole applicatif utilisé n'est pas standard, par exemple dans un cas où pour chaque requête, un entête HTTP personnalisé ou un paramètre spécifique (token CSRF, hash, etc.) doit être ajouté pour que la requête soit acceptée. Face à ces situations, l’auditeur va généralement tenter de contourner ces limitations en développant tant bien que mal un script qui sera plus ou moins fonctionnel, qui ne sera généralement pas réutilisable par d’autres et surtout, qui ne sera pas intégré à « l’outil-qui-va-bien » utilisé en temps normal… Afin de répondre à cette problématique, un mécanisme « d’extension » a été introduit au sein de Burp pour étendre ses fonctionnalités de manière programmatique via une API. À travers cet article, nous vous proposons une introduction pragmatique au développement d’extensions Burp en nous appuyant sur deux cas d’usages détaillés, afin de pouvoir rapidement intégrer les éventuelles spécificités protocolaires que vous pourriez rencontrer dans un test d’intrusion.


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Entretien avec Philippe Biondi, figure historique de la scène de la sécurité informatique francophone

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
21
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Philippe Biondi est un expert bien connu du monde de la sécurité informatique, notamment pour la création de l’outil réseau Scapy ainsi que ses divers travaux, comme ceux autour d’Active Directory. Il a accepté de répondre à nos questions afin de revenir sur un parcours de presque 20 ans aujourd’hui dans le secteur de la sécurité des systèmes d’information.

L’authentification par mot de passe unique

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
120
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Depuis quelques années, le vol de mot de passe est devenu une industrie. Pour lutter contre le piratage que cela induit, de grands acteurs d’Internet (Google, GitHub…) incitent à utiliser une double authentification : mot de passe classique plus un code temporaire, envoyé par SMS ou généré par une application. Voici comment faire la même chose sur vos machines.

Attaques par déni de service distribué (DDoS)

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
21
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Les attaques par déni de service ont été popularisées il y a déjà 20 ans, et sont aujourd’hui connues de (quasiment) tous. Malgré cela, il reste simple et efficace d’en réaliser une, parfois sans même à avoir à écrire la moindre ligne de code. Nous récapitulerons dans cet article les fondamentaux du déni de service, et quelques conseils pour y faire face.

Introduction à Zero Trust 

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

La sécurité informatique adore les modes. Le « Zero Trust » fait partie de ces concepts qui sont devenus populaires du jour au lendemain. Et comme le sexe chez les adolescents, « tout le monde en parle, personne ne sait réellement comment le faire, tout le monde pense que tous les autres le font, alors tout le monde prétend le faire* ».

Pré-authentification Kerberos : de la découverte à l’exploitation offensive

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Les opérations relatives à l’authentification Kerberos ne sont pas toujours remontées dans les journaux des contrôleurs de domaine, ce qui fait de ce protocole une arme de choix pour mener des attaques furtives en environnement Active Directory. Le mécanisme de pré-authentification de ce protocole offre par exemple des possibilités intéressantes pour attaquer les comptes d’un domaine.

Les enjeux de sécurité autour d’Ethernet

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
21
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Quand nous parlons attaque, cela nous évoque souvent exploit, faille logicielle, ou même déni de service distribué. Nous allons revenir à des fondamentaux réseaux assez bas niveau, juste après le monde physique, pour se rendre compte qu’il existe bel et bien des vulnérabilités facilement exploitables par un attaquant. Nous verrons également qu’il existe des solutions pour s’en protéger.

Par le même auteur

Techniques actuelles de contournement de politiques de restrictions logicielles

Magazine
Marque
MISC
Numéro
85
|
Mois de parution
mai 2016
|
Domaines
Résumé

Nombreuses sont les entreprises mettant en œuvre des restrictions logicielles sur les socles système de ressources jugées critiques, de par leur degré d’exposition ou du point de vue de la continuité de leur activité. Cet article vise, en détaillant plusieurs méthodes, à démontrer comment ces restrictions peuvent être contournées.

Introduction au développement d'extensions Burp

Magazine
Marque
MISC
Numéro
82
|
Mois de parution
novembre 2015
|
Domaines
Résumé

L’analyse des requêtes et des réponses est essentielle lors d’un test d’intrusion visant une application Web. La capacité d’interception, de consultation et de modification de ces éléments est un prérequis indispensable dans l’évaluation de la sécurité d’une telle application par un auditeur, dans la mesure où ce dernier doit pouvoir librement injecter ou modifier des entrées utilisateurs et autres entêtes du protocole HTTP.L’outil Burp Suite [1], développé par la société PortSwigger, répond parfaitement à ces besoins dans la plupart des situations. Il montre néanmoins ses limites dans certains cas où la structure des messages échangés et du protocole applicatif utilisé n'est pas standard, par exemple dans un cas où pour chaque requête, un entête HTTP personnalisé ou un paramètre spécifique (token CSRF, hash, etc.) doit être ajouté pour que la requête soit acceptée. Face à ces situations, l’auditeur va généralement tenter de contourner ces limitations en développant tant bien que mal un script qui sera plus ou moins fonctionnel, qui ne sera généralement pas réutilisable par d’autres et surtout, qui ne sera pas intégré à « l’outil-qui-va-bien » utilisé en temps normal… Afin de répondre à cette problématique, un mécanisme « d’extension » a été introduit au sein de Burp pour étendre ses fonctionnalités de manière programmatique via une API. À travers cet article, nous vous proposons une introduction pragmatique au développement d’extensions Burp en nous appuyant sur deux cas d’usages détaillés, afin de pouvoir rapidement intégrer les éventuelles spécificités protocolaires que vous pourriez rencontrer dans un test d’intrusion.

« Hookons » avec JavaSnoop !

Magazine
Marque
MISC
Numéro
77
|
Mois de parution
janvier 2015
|
Domaines
Résumé
L’auditeur le plus motivé peut se retrouver désappointé lors de l’audit d’une application client-lourd développée en Java. On décompile et on regarde le code source ? Pourquoi se donner tant de mal ? Cet article présente le logiciel JavaSnoop, qui facilite l’audit d’applications Java en permettant d’intercepter et de modifier à la volée les appels aux méthodes Java, puis nous conclurons par un cas pratique d’utilisation.