Forensics Windows par l’exemple – le remplacement de process

MISC n° 080 | juillet 2015 | Vincent Mélin
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Windows et son API offrent de nombreuses fonctionnalités aux développeurs en général et, dans le cadre de cet article, aux développeurs de malwares en particulier. L'usage malveillant des fonctionnalités de l'OS Windows est bien établi et le présent article n'est qu'une introduction par l'exemple d'une des nombreuses mises à profit de l'API Windows pour réaliser ou masquer une activité malveillante.La technique de « remplacement de processus » n'est pas nouvelle, mais reste efficace pour masquer la présence d'un malware à un utilisateur non averti.L'idée de base du remplacement de processus est de démarrer un programme légitime et de remplacer son code en mémoire par le code malveillant. Cette technique est décrite (entre autres) dans le livre Practical Malware Analysis (practicalmalwareanalysis.com).Cet article a pour objectif de (re)présenter cette technique, de montrer comment il est possible de détecter des traces d'une telle activité et par ce biais de donner quelques informations de base sur le fonctionnement des binaires et processus Windows.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article