Jouer aux LEGO et plus... avec Linux (Partie 1/2)

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
63
Mois de parution
janvier 2011
Spécialité(s)


Résumé

Je dois dire que je trouve un plaisir certain à aider mon fils à monter ses premiers LEGO [1]. Cela me rappelle bien des souvenirs, surtout cette boîte 722, puis la merveilleuse 8845 [2]... Alors pour trouver un moyen de jouer à nouveau aux LEGO sans éveiller les soupçons (c'est-à-dire en restant sur l'ordinateur tel le bon geek affirmé et reconnu), j'ai téléchargé et mis en œuvre tous les outils nécessaires. Dans cette première partie, nous allons découvrir comment construire notre modèle à l'aide d'un modeleur spécialisé LEGO. Dans une seconde partie, nous verrons comment l'importer pour réaliser un rendu avec Blender tout en corrigeant quelques petits défauts d'importation. Le tout avec un minimum de manipulations...


1. LEGO, la brique du précédent millénaire

Lego est une société danoise fondée en 1932 par Ole Kirk Christiansen. Le nom vient de la contraction des mots danois « leg godt », qui signifie « joue bien » [3]. Il était au départ patron d'une charpenterie que la récession économique avait obligé à se diversifier. Il avait alors commencé à produire des miniatures de ses produits pour minimiser le coût des phases de conception. Ces modèles réduits l'incitèrent à fabriquer des jouets. L'atelier commença par produire des jouets en bois puis en plastique. Le premier jouet modulaire fabriqué en cette matière fut un camion. Mais les pièces qui le composaient étaient complexes et très différentes. Cela donna l'idée à notre chef d'entreprise d'utiliser des briques de construction à tenons (Fig. 1) comme d'autres avant lui (Minibrix). La brique LEGO évolue au fil des années. En 1963, l'acétate de cellulose est remplacé par le plastique ABS (acrylonitrile...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Utilisez GitLab pour la gestion globale de vos projets en équipe

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
120
Mois de parution
juillet 2020
Spécialité(s)
Résumé

D’après Wikipédia, GitLab est un « logiciel libre de forge basé sur Git [1] proposant les fonctionnalités de wiki, un système de suivi des bugs, l’intégration continue et la livraison continue » [6]. Il est développé par la société GitLab Inc. et est très utilisé par les entreprises informatiques, mais aussi les centres de recherche et les équipes produisant des logiciels libres. Sa première version date d’octobre 2011 et il n’a pas cessé d’évoluer depuis. GitLab est donc une plateforme permettant d’héberger et de gérer des projets dans leur ensemble. Elle offre la possibilité de gérer ses dépôts Git et permet une gestion de tout le processus de développement de l’idée à la production. Elle propose ainsi une collaboration simple et efficace entre les différents participants d’un même projet.

Annotez et complétez vos PDF avec Xournal++

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
118
Mois de parution
mars 2020
Spécialité(s)
Résumé

Xournal ++ est une application de prises de note et de dessin à l’aide d’un stylet ou de la souris. L’une de ses fonctionnalités très utile permet d’ouvrir un fichier PDF et de réaliser des annotations sur ce dernier. Voyons en détail l’utilisation de ce petit utilitaire libre très pratique.

Mise en place d'Overleaf Community pour l’écriture collaborative au sein de votre équipe

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Si vous utilisez LaTeX pour vos documents, vous connaissez vraisemblablement Overleaf qui vous permet de rédiger de manière collaborative depuis n’importe quel poste informatique connecté à Internet. Cependant, la version gratuite en ligne souffre de quelques limitations et le stockage de vos projets est externalisé chez l’éditeur du logiciel. Si vous désirez maîtriser vos données et avoir une installation locale de ce bel outil, cet article est fait pour vous.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Les nouvelles menaces liées à l’intelligence artificielle

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Sommes-nous proches de la singularité technologique ? Peu probable. Même si l’intelligence artificielle a fait un bond ces dernières années (elle est étudiée depuis des dizaines d’années), nous sommes loin d’en perdre le contrôle. Et pourtant, une partie de l’utilisation de l’intelligence artificielle échappe aux analystes. Eh oui ! Comme tout système, elle est utilisée par des acteurs malveillants essayant d’en tirer profit pécuniairement. Cet article met en exergue quelques-unes des applications de l’intelligence artificielle par des acteurs malveillants et décrit succinctement comment parer à leurs attaques.

Migration d’une collection Ansible à l’aide de fqcn_migration

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Distribuer du contenu Ansible réutilisable (rôle, playbooks) par l’intermédiaire d’une collection est devenu le standard dans l’écosystème de l’outil d’automatisation. Pour éviter tout conflit de noms, ces collections sont caractérisées par un nom unique, formé d’une espace de nom, qui peut-être employé par plusieurs collections (tel qu'ansible ou community) et d’un nom plus spécifique à la fonction de la collection en elle-même. Cependant, il arrive parfois qu’il faille migrer une collection d’un espace de noms à un autre, par exemple une collection personnelle ou communautaire qui passe à un espace de noms plus connus ou certifiés. De même, le nom même de la collection peut être amené à changer, si elle dépasse son périmètre d’origine ou que le produit qu’elle concerne est lui-même renommé.

Mise en place d'Overleaf Community pour l’écriture collaborative au sein de votre équipe

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Si vous utilisez LaTeX pour vos documents, vous connaissez vraisemblablement Overleaf qui vous permet de rédiger de manière collaborative depuis n’importe quel poste informatique connecté à Internet. Cependant, la version gratuite en ligne souffre de quelques limitations et le stockage de vos projets est externalisé chez l’éditeur du logiciel. Si vous désirez maîtriser vos données et avoir une installation locale de ce bel outil, cet article est fait pour vous.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous