Des kits de développement FPGA à moins de 30 €

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines


Résumé

Même s’il est possible de faire 90 % du développement en simulation et sans matériel, quand on «fait du FPGA», on souhaite pouvoir toucher du concret. Il est donc nécessaire d’avoir une carte électronique permettant de faire fonctionner son projet en réel. Les outils de développement sur FPGA ont la réputation d’être chers et réservés aux universités et bureaux d’études. Ce n’est pourtant plus le cas, il existe de plus en plus de kits de développement permettant de mettre le pied à l'étrier à moindres frais. Et tous proposent désormais leur logiciel de développement gratuit fonctionnant sous GNU/Linux (mais pas tous libres). Nous allons ici lister quelques-uns de ces kits.


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Une caméra web ESP32 pour surveiller son environnement

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

L'ESP32-CAM permet de très simplement et très économiquement créer une simple webcam Wi-Fi. Ceci est très pratique, mais ne présente pas réellement d'intérêt lorsqu'on compare cela à la myriade de produits clé en main similaires et disponibles à bas prix. Ce qui est plus intéressant en revanche, c’est l'opportunité d'avoir totalement la main sur les fonctionnalités embarquées et donc de pouvoir se confectionner un système répondant à un cahier des charges totalement arbitraire. Chose difficile, sinon impossible avec un produit manufacturé. Que diriez-vous de créer une webcam connectée qui affiche, en plus de l'image, des données environnementales comme la température ou l'hygrométrie ?

Un RISC-V à bas coût pour monitorer votre PC avec LCDproc

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

Dans un précédent Hackable, Patrice Kadionik nous présentait un montage permettant d’afficher l’état de votre ordinateur sur un petit afficheur déporté, branché à un port USB. Dans cet article, nous allons voir comment il est possible de faire la même chose avec un kit RISC-V à 4.90 $, muni d’un microcontrôleur GD32VF de la société GigaDevice. Une belle occasion de mettre en pratique un microcontrôleur RISC-V réel.

Le module du moment : bouton capacitif

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

Le bouton-poussoir est la forme la plus basique d'interface humaine qu'un montage puisse avoir. Ceci suppose cependant de prendre en compte bon nombre de caractéristiques mécaniques et électroniques, comme par exemple le fait de gérer les rebonds, de manière matérielle ou logicielle. Pouvoir disposer d'une telle interface sous une forme plus simple et plus « moderne » est l'objet même de ce module proposant un bouton tactile capacitif et donc, sans éléments mécaniques.

Se protéger de la rétro-ingénierie matérielle

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

En 2008, la rétro-ingénierie matérielle fut mise sur le devant de la scène par deux chercheurs allemands [14] qui réussirent à casser l'algorithme cryptographique propriétaire Crypto-1 de NXP (Philips), uniquement à l'aide de la rétro-ingénierie matérielle d'une puce de silicium. Cet algorithme était alors utilisé dans les puces RFID Mifare Classic qui étaient elles-mêmes utilisées massivement dans des cartes de métro ou de parking, voire dans des cartes d'accès.

Prise en main de l'ESP32-CAM

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

En septembre dernier, Espressif annonçait l'arrivée prochaine d'un nouveau microcontrôleur ESP32-S2, venant compléter la famille des biens connus ESP8266 et ESP32. C'est en cherchant à me renseigner sur cette nouveauté et sur la disponibilité des premiers devkits que je suis tombé, par hasard, sur un module à base d'ESP32, à très bas coût, mais proposant une caméra intégrée avec une fonctionnalité de reconnaissance faciale. Bien que ne voyant pas vraiment l'intérêt réel de ce genre de choses pourtant très à la mode, j'ai cependant décidé de tester la bête...

Circuitjs simule des circuits électroniques dans votre navigateur

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

Aux antipodes de SPICE, circuitjs est pourtant un outil indispensable que même les débutants devraient avoir le réflexe d'utiliser avant de faire chauffer le fer à souder. Créé par Paul Falstad, il ne nécessite aucune installation, car il tourne directement en JavaScript sur votre navigateur. Son interface minimaliste est rapide à prendre en main et permet de prototyper rapidement des circuits virtuels, essentiellement dans le domaine analogique. Et il est même sous GPL.

Par le même auteur

Un RISC-V à bas coût pour monitorer votre PC avec LCDproc

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

Dans un précédent Hackable, Patrice Kadionik nous présentait un montage permettant d’afficher l’état de votre ordinateur sur un petit afficheur déporté, branché à un port USB. Dans cet article, nous allons voir comment il est possible de faire la même chose avec un kit RISC-V à 4.90 $, muni d’un microcontrôleur GD32VF de la société GigaDevice. Une belle occasion de mettre en pratique un microcontrôleur RISC-V réel.

Des kits de développement FPGA à moins de 30 €

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Même s’il est possible de faire 90 % du développement en simulation et sans matériel, quand on «fait du FPGA», on souhaite pouvoir toucher du concret. Il est donc nécessaire d’avoir une carte électronique permettant de faire fonctionner son projet en réel. Les outils de développement sur FPGA ont la réputation d’être chers et réservés aux universités et bureaux d’études. Ce n’est pourtant plus le cas, il existe de plus en plus de kits de développement permettant de mettre le pied à l'étrier à moindres frais. Et tous proposent désormais leur logiciel de développement gratuit fonctionnant sous GNU/Linux (mais pas tous libres). Nous allons ici lister quelques-uns de ces kits.

La liberté jusqu’au cœur du processeur avec RISC-V

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
RISC-V est un jeu d’instructions 32 bits libre, développé initialement par l’université de Berkeley. Ce jeu d’instructions (ISA pour Instruction Set Architecture) est maintenant soutenu par une fondation regroupant quasiment tous les grands noms de l’industrie informatique. Dans cet article, nous allons décrire succinctement le concept de RISC vs CISC, puis nous expliquerons les bases du jeu d’instructions avec un peu de code assembleur, enfin nous terminerons par une description de quelques émulateurs et processeurs RISC-V disponibles aujourd’hui sur le marché.

Retrouvez le plaisir du test HDL avec Cocotb

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
222
|
Mois de parution
janvier 2019
|
Domaines
Résumé
Écrire les stimuli permettant de tester un composant HDL (Hardware Description Language) est beaucoup plus facile et plaisant avec un langage moderne comme Python qu’avec les vénérables langages Verilog et VHDL. La librairie Cocotb permet d'écrire ces tests en Python et de piloter un simulateur du commerce qu'il soit libre ou non (Cosimulation).

De beaux chronogrammes avec WaveDrom

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
205
|
Mois de parution
juin 2017
|
Domaines
Résumé
WaveDrom est un outil de dessin de chronogrammes écrit en JavaScript/HTML/CSS. Il permet de décrire ses chronogrammes avec une syntaxe simple en JSON. Une bibliothèque JavaScript va ensuite convertir la structure JSON en une image SVG affichable dans un navigateur. Il est également possible d'utiliser une application « hors-ligne » pour générer ses images en SVG, PNG, JPG, etc.

Écrire un pilote en Userspace pour le FPGA grâce au pilote UIO

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
18
|
Mois de parution
avril 2016
|
Domaines
Résumé
La libération des FPGA passe bien sûr d'abord par les outils permettant de générer la configuration du composant. Mais elle passe aussi par l'inclusion de FPGA sur des cartes utilisant des systèmes d'exploitation libres comme Linux. Sur des plateformes processeur + FPGA comme on trouve sur les modules d'Armadeus Système ou sur le Zync de Xilinx se pose alors la question de l'écriture d'un pilote pour le design FPGA. L'utilisation du modèle de driver Userspace I/O permet d'exporter les registres et interruptions dans l'espace utilisateur et d'éviter l'écriture fastidieuse d'un driver kernel.