DOS n'est pas mort ! Il va même très bien !

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
18
Mois de parution
mai 2017
Spécialités


Résumé

Souvenez-vous, ce n'était pas il y a si longtemps : CONFIG.SYS, MSCDEX, batailler pour avoir 600ko de mémoire conventionnelle, AUTOEXEC.BAT, les bons jeux d'Apogee Software, de LucasArts et de Blizzard, les sharewares en tout genre qu'on achetait sur disquettes, le téléchargement sur des BBS... Ah souvenirs ! Mais tout ceci est-il vraiment un passé définitivement révolu ? Non, pas vraiment. Il est toujours possible d'émuler cet environnement mais, mieux encore, on peut tout simplement recycler un vieux PC et faire renaître le bon vieux temps...


Je sais ce que vous vous dites : voilà une bien étrange approche dans un magazine traitant surtout de Raspberry Pi et d'électronique numérique en tout genre. Après tout, il existe des solutions permettant à une Pi d'émuler un PC sous MS/DOS, la plus connue est sans le moindre doute DOSBox, s'installant via une simple commande sudo apt-get install dosbox.

Seulement voilà, si une telle solution fonctionne relativement bien sur PC, il n'en va pas de même sur une Pi : c'est lent... c'est horriblement lent. Et s'il s'agit de profiter pleinement des bons vieux jeux de l'époque, cette lenteur n'est pas acceptable, en particulier lorsque le premier jeu qui vous vient à l'esprit est ce que j'estime être le chef d’œuvre de la carrière de Jeff Minter : le fantastique, l'incontournable, l'indispensable Llamatron : 2112 !

FreeDOS_ebc569

La carte mère utilisée pour ce projet est une ebc569 de Nexcom qui intègre un processeur VIA C3 à 800 Mhz, tous les périphériques...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Programmation avec le 6502 : vers des jeux plus évolués

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
37
Mois de parution
avril 2021
Spécialités
Résumé

Nous savons à présent comment exploiter les capacités du 6502 et du PPU de la NES afin de faire des jeux, comme le Pac-Man présenté lors du dernier article. J'espère d'ailleurs que certains d'entre vous ont essayé, et sont parvenus à améliorer ce programme, disponible sur le GitHub du magazine. Aujourd'hui, nous allons voir que les cartouches de jeux elles-mêmes peuvent renfermer des trésors d'ingéniosité électronique, permettant d'augmenter les capacités de base de la console.

Programmation avec le 6502 : les sprites de la NES, ou comment coder le jeu Pac-Man

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
36
Mois de parution
janvier 2021
Spécialités
Résumé

Dans le précédent article, nous avons commencé à nous familiariser avec la partie graphique de la console NES (Nintendo Entertainment System). Aujourd’hui, nous allons réaliser un véritable jeu, ou du moins nous allons suffisamment le débuter pour qu’il commence à être intéressant.

MiSTer : La solution rétro ultime ?

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Spécialités
Résumé

Imaginez, un matériel unique capable de simuler fidèlement n'importe quel ordinateur, console et borne d'arcade rétro, sans émulation et vous donnant accès à une collection presque infinie de programmes, de démos et de jeux. Le tout compatible avec du matériel moderne (HDMI, USB, etc.), activement développé et accessible pour un budget raisonnable (mais pas économique pour autant). Cette solution existe, c'est MiSTer !

Programmation avec le 6502 : découverte de la NES

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
Mois de parution
juillet 2020
Spécialités
Résumé

Dans les articles précédents, nous avons étudié de près le langage d'assemblage du microprocesseur 6502. Et même si j'ai essayé d'étayer le tout avec beaucoup d'exemples, tout cela est resté très théorique. Aujourd'hui, nous allons vraiment passer à la pratique en réalisant des programmes graphiques pouvant s'exécuter sur une véritable console NES ou sur un émulateur.

Programmation avec le 6502 : trigonométrons !

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
Mois de parution
avril 2020
Spécialités
Résumé

Lors du précédent article, nous avons parcouru les différents modes d'adressage du 6502, ce qui nous a permis d'élaborer quelques algorithmes simples, notamment pour réaliser des additions ou soustractions sur des nombres entiers de plus de 8 bits et même, des multiplications. Aujourd'hui, nous allons continuer dans cette voie en nous intéressant à la division et même aux nombres décimaux (à virgule), ce qui nous permettra de mettre un pied dans le monde effrayant de la trigonométrie !