Debian Squeeze 6.0

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
139
Mois de parution
juin 2011


Résumé
La nouvelle version stable de la distribution à la spirale numérotée 6.0 et nommée Squeeze, du nom d'un personnage des films d'animation Toy Story, a été publiée le 6 février 2011, après 24 mois de développement.L'arrivée de cette nouvelle version stable est un événement majeur dans la communauté du logiciel libre. Cette distribution équipera en effet pour de nombreuses années à venir un parc important de serveurs et de postes de travail dans le monde. Mais au-delà de ses utilisateurs directs, Squeeze servira de base à de très nombreuses distributions dérivées. En effet, d'après une récente étude [1] des distributions recensées sur le site Distrowatch [2], sur 323 distributions actives, 128 dérivent directement de Debian et 74 d'Ubuntu, qui est elle-même la principale dérivée de Debian. Soit près de 63 % de toutes les distributions recensées.Véritable base sur laquelle repose une imposante partie de l'écosystème du logiciel libre, la version stable de Debian est également riche en nouvelles fonctionnalités. Elle intègre également par défaut de nombreux services qui aideront l'utilisateur au quotidien.

1. Quelques généralités sur Debian

Le projet Debian fêtera son dix-huitième anniversaire cette année. Initié par Ian Murdock, alors étudiant, qui fusionna son prénom et celui de sa compagne d'alors, Debra, pour créer le nom « Debian », le projet a publié sa première version majeure 1.1 « Buzz » le 17 juin 1996. Cette distribution GNU/Linux – et depuis Squeeze également GNU/kFreeBSD (voir plus bas) – est donc l'une des plus anciennes et des plus pérennes.

Historiquement très lié au mouvement GNU de Richard Stallman qui le soutint à ses débuts, le projet Debian en retira une conscience forte du respect du logiciel libre, incarné par un texte définissant les principes du logiciel libre selon Debian, qui sont au centre de son contrat social, agréé par l'ensemble des développeurs Debian.

2. Transition entre les deux versions stables de Debian

Lenny 5.0 est devenue la vieille stable (old stable) le jour de la sortie de Squeeze. Après sa sortie officielle le 15...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Cluster MySQL 5.6 et bascule automatique avec mysqlfailover

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
191
Mois de parution
mars 2016
Spécialité(s)
Résumé
Vous cherchez un cluster MySQL maître-esclave qui bascule automatiquement si le maître vient à faillir ? Ne cherchez plus, depuis la version 5.6, MySQL propose l'utilitaire mysqlfailover qui automatise tout ce processus. Voici le « how-to » de mise en place de ce type de cluster.

Réplication PostgreSQL avec Slony

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
188
Mois de parution
décembre 2015
Spécialité(s)
Résumé
Besoin de réplication PostgreSQL entre un maître et plusieurs esclaves pour votre application ? Le projet Slony offre une solution éprouvée et flexible que nous vous proposons de mettre en place sur un cluster de trois serveurs PostgreSQL 9.4 installés avec la distribution Debian stable actuelle « Jessie ».

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Cryptographie : débuter par la pratique grâce à picoCTF

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

L’apprentissage de la cryptographie n’est pas toujours évident lorsqu’on souhaite le faire par la pratique. Lorsque l’on débute, il existe cependant des challenges accessibles qui permettent de découvrir ce monde passionnant sans avoir de connaissances mathématiques approfondies en la matière. C’est le cas de picoCTF, qui propose une série d’épreuves en cryptographie avec une difficulté progressive et à destination des débutants !

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous