Challenge Honeynet 5 : analyse de logs

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
139
Mois de parution
juin 2011


Résumé
Fin 2010, le projet Honeynet a proposé son 5ème challenge de l'année : une analyse de logs. Cette épreuve a été annoncée comme nécessitant un niveau intermédiaire de connaissance. En pratique, aucun participant n'a donné de résultats satisfaisants ! Analyser correctement des logs est plus difficile que l'on ne le croit et c'est pour cela que je vous propose de découvrir en détail ce challenge.

1. Première analyse

Avoir avoir récupéré et décompressé l'archive (http://www.honeynet.org/files/sanitized_log.zip) contenant les logs, nous obtenons les fichiers suivants :

udev

debug

dpkg.log

user.log

messages

apt/term.log

secure

dmesg.0

auth.log

kern.log

fsck/checkfs

fsck/checkroot

fontconfig.log

dmesg

apache2/www-media.log

apache2/www-error.log

apache2/www-access.log

daemon.log

Les noms de fichiers sont révélateurs :

- dmesg, fsck, secure... indiquent qu'il s'agit d'un système Unix ;

- dpkg et apt sont utilisés par les distributions Linux de type Debian et Ubuntu ;

- présence du serveur web apache2.

Pour chaque fichier, commençons par être attentif aux dates des enregistrements.

1.1 udev

export TZ=UTC

[kmaster@adsl sanitized_log]$ grep "UEVENT\[" udev |head -1

UEVENT[1272866735.318771] add      /bus/acpi (bus)

[kmaster@adsl sanitized_log]$ grep "UEVENT\[" udev |tail -1

UEVENT[1272866738.063339] add      /bus/pci/drivers/parport_pc (drivers)

Le moment des événements est exprimé en secondes...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

4ème challenge honeynet : analyse d'attaque ToIP/VoIP

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
135
Mois de parution
février 2011
Résumé
Après trois challenges successivement sur une faille Windows exploitée via le réseau, l'exploitation de failles liées à un navigateur Internet Explorer et enfin des failles dans l'implémentation du javascript d'Acrobat Reader, le projet Honeynet a proposé au début de l'été un challenge assez original : l'analyse d'attaques d'un système de téléphonie sur Internet (ToIP en francais, VoIP en anglais) à partir des logs applicatifs et ensuite à partir d'une capture réseau.

Challenge Honeynet 3 : analyse mémoire d'une machine compromise

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
131
Mois de parution
octobre 2010
Résumé
Des opérations bancaires suspectes ont eu lieu sur le compte de la société. Un employé ayant accès au compte a reçu récemment un PDF d'un ancien collègue, mais lorsqu'il a ouvert ce document, celui-ci était vide. Avec le recul, il est possible que ce PDF ait été le moyen de compromettre la sécurité de sa machine. Une image mémoire a été réalisée, notre tâche est de l'analyser pour faire le point sur ce problème de sécurité. Tel est le difficile challenge « Banking Troubles » proposé par le projet Honeynet.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous