Créez une extension pour LibreOffice

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
112
Mois de parution
janvier 2021
Domaines


Résumé

Quand les extensions LibreOffice ne peuvent plus rien pour vous, il vous reste un recours, un seul, coder VOS extensions !


Un changement de version de LibreOffice et l'extension, certes vieillissante, mais que vous utilisiez quotidiennement ne fonctionne plus. Il ne vous reste donc plus que deux solutions : soit vous vous asseyez dans un coin pour pleurer à chaudes larmes, soit vous développez une extension réalisant le même travail que votre regrettée extension.

Je vous propose donc dans cet article de nous lancer dans la création d'une extension pour LibreOffice. Nous ne partirons pas bien entendu bille en tête dans la réalisation d’une extension, mais nous progresserons pas à pas pour comprendre comment écrire le code d’une extension d'abord en Basic, puis en Python. Nous n'aborderons ici que les explications sur la création d'une extension, libre à vous de développer par la suite l’extension dont vous aviez toujours rêvé.

Au vu de la qualité et de la disponibilité d'une documentation sur la création d'extensions pour LibreOffice en Basic et en Python, j'ai eu recours...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 98% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

L’édition des liens démystifiée

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
244
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Parmi les étapes concourant à la fabrication d’un exécutable, l’édition des liens est certainement la plus méconnue. Elle est pourtant cruciale à plus d’un titre. Le choix entre édition statique et dynamique des liens a notamment des implications sur la facilité de développement, la sécurité et la performance.

Utilisation de l’IDE Visual Studio Code

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
112
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Visual Studio Code, un outil dont Microsoft est à l’origine, est Open Source et gratuit, multiplateforme et ouvert grâce à son architecture d’extensions. Mis à jour mensuellement, il est écrit par des développeurs pour des développeurs.

Scikit-image, une alternative à OpenCV pour la reconnaissance d'images

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
244
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Une fois n'est pas coutume, nous allons découvrir et utiliser une alternative à OpenCV, scikit-image communément appelé skimage. Nous implémenterons la reconnaissance d'images avec la méthode des histogrammes de gradients orientés (HOG : Histogram of Oriented Gradients) associée à une machine à vecteurs de support (SVM : Support Vector Machine). Cette méthode est employée dans bien des applications telles que l'automobile, pour la détection de piétons [1].