Flutter : applications mobiles, web et desktop

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
248
Mois de parution
mai 2021
Spécialités


Résumé

Flutter est un framework permettant de développer des applications natives pour Linux, Windows, macOS, Android, iOS et le Web à partir du même code source. Un moteur graphique OpenGL ultra performant et la compilation native en ARM, x86-64 ainsi que WebAssembly, associés à un cycle de développement agile et hyper intuitif, en font la solution ultime pour les créateurs d’applications. L’essayer, c’est l’adopter !


À l’origine, Flutter [1] était prévu pour générer des applications mobiles natives Android et iOS à partir d’un code unique écrit en Dart et utilisant le SDK Flutter. Parallèlement, le framework Dart+Angular [2] permettait déjà de créer des applications web qui, ayant en commun le même langage de programmation que les applications mobiles, pouvaient déjà partager certaines parties de code. Bien sûr, tout ce qui était interface utilisateur était très différent, si ce n’est en apparence, du moins dans le code.

Depuis, Flutter n’a cessé d’évoluer et propose aujourd’hui une target Web sur son channel beta et les cibles desktop Linux, macOS et Windows sur son channel dev. Cela signifie qu’une application écrite en Dart sur le framework Flutter peut maintenant être compilée et déployée en natif sur mobile, sur un serveur web en tant que Web App JavaScript, ou comme une application native desktop. Canonical s’est montré très intéressé par...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Les bizarreries de l’isolation des IPC

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
250
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Le namespace IPC (Inter-Process Communication) isole les mécanismes de communication interprocessus (sémaphores, mémoire partagée et queues de messages) hérités d’UNIX Système V et bizarrement, seulement une partie de leurs pendants POSIX.

Des bots pour Discord

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
115
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

T'as des bots, mon pote... Elles me bottent. Parfois simples lanceurs de dés ou générateurs de citations de films, les bots peuvent aussi être pensés comme de vrais outils d’automatisation. Qui n’a jamais eu envie de déployer en production avec un simple !deploy dans son outil de discussion d’équipe ? Venez découvrir comment le faire dans cet article !

Godot : tests unitaires et export Android

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
250
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Dans cette série d’articles [1] [2], nous avons découvert comment créer un jeu aussi complexe qu’un jeu d’aventure avec le moteur de jeu Godot. Dans cette dernière partie, nous verrons la finalisation du jeu : menu, tests et export.

Cotation automatique d’un questionnaire manuscrit

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
115
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Suivant le public visé, l’acquisition de données peut encore se faire via un support papier pour des raisons de commodité. Le problème avec le papier, c’est que l’on peut difficilement automatiser l’analyse des données ! À moins que l’on ne se penche sur une solution mettant en œuvre la reconnaissance de symboles...

Python : comment utiliser les context managers ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
250
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Vous les utilisez peut être sans le savoir, ou distraitement : les context managers sont mis en œuvre grâce à la syntaxe with ... as. Ils sont peu utilisés en tant que mécanisme à part entière, mais peuvent avoir un grand intérêt dans l’architecture d’un code. Cet article va vous les présenter et vous expliquer comment les utiliser.