Simuler du VHDL sous GNU/Linux : a box in the box

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
128
Mois de parution
juin 2010


Résumé
Pour le fun, j'ai décidé, il y a déjà quelques semaines, de me fabriquer ma propre montre électronique, avec un FPGA programmé en VHDL. J'ai donc commencé à écrire mon programme et assez rapidement, j'ai voulu le simuler sous Linux pour éliminer la plus grosse partie des erreurs. Facile avec GHDL (présenté dans GLMF n°127) et une bibliothèque en C !


1. Action !

Dans cet article, nous allons construire un banc de test pas à pas, en utilisant l'exemple de la montre. Pour vous aider à vous y retrouver, voici de quoi est constituée ma montre :

  • Il y a d'abord l'horloge elle-même, contenue dans le fichier coeur_horloge.vhd. Elle procède à l'incrémentation des secondes, minutes et heures, le tout à la bonne fréquence. Son port d'entrée est in_clk, le signal qui gérera la fréquence de fonctionnement de l'horloge. Et ses ports de sortie sont out_minute_1, out_minute_2, etc., des vecteurs sur 4 bits.
  • La deuxième unité de conception permet la conversion des signaux sortant de l'horloge au format « sept segments ». En effet, une fois programmé, le FPGA communiquera avec 4 afficheurs à 7 segments : des groupes de 7 LED permettant l'affichage de caractères et surtout de chiffres.

Le code source faisant 64 lignes, j'ai décidé de ne pas le publier ici (pour des raisons de confort de lecture). De plus, la finalité de cet...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite