Développement d'une montre : le générateur de fréquence

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
140
Mois de parution
juillet 2011


Résumé
Ce mois ci, il est temps d'aborder la crème de la crème du VHDL, un des atouts majeurs du langage, j'ai nommé la structure « for generate ». Nous allons utiliser sa puissance de déploiement pour écrire l'avant-dernière unité de conception de la montre : le prédiviseur de fréquence.

1. Quel rapport avec generate ?

J'ai nommé cette unité horloge et le code source associé horloge.vhd mais c'est un peu un abus de langage, sauf si on considère qu'une horloge divise des heures en minutes, et des minutes en secondes. Nous, nous allons faire l'inverse : nous allons transformer un signal à très haute fréquence (32768 Hertz ou 2^15 Hertz) en un signal à une fréquence humainement exploitable : 16 Hertz. Cette fréquence sera indispensable pour utiliser les boutons (voir l'article précédent) et permettra aussi, après une ultime division, d'obtenir des secondes et donc de faire fonctionner toute notre montre.

Effectuer une telle division exige un travail de titan. En effet, pour passer de 32768 Hertz à seulement 16 Hertz, il faut faire onze divisions par deux ! On divise 32768 par deux pour obtenir 16384, 16384/2 donne 8192, etc, jusqu'à 16. Il n'y a malheureusement pas de tour de passe-passe qui permette d'y échapper. Il faut diviser, encore et encore, et en...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Développement d'une montre en VHDL : l'assemblage des composants

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
143
Mois de parution
novembre 2011
Résumé
Après des vacances bien méritées mais studieuses, nous voilà repartis dans le projet de la montre pour la dernière ligne droite : l'assemblage de toutes les unités pour finaliser le code VHDL ! Il manque encore une unité de gestion de l'affichage matriciel et nous devons ajuster les autres unités en conséquence, mais ça y est, tout est enfin là.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous