Sextoys connectés : la débandade ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
92
Mois de parution
juillet 2017
Domaines


Résumé

Si le sujet peut prêter à sourire, son impact n’en est pas moins significatif : les sextoys relèvent des objets en lien avec la santé, qui abondent sur le marché et ont encore des progrès à faire pour satisfaire aux exigences élémentaires de sécurité.


La sécurité des objets connectés est un sujet semblable au Père Noël : tout le monde espère un jour le croiser mais, en attendant, on fait son bonhomme de chemin sans trop y penser. Le problème de cette approche est que ces objets foisonnent, leurs protocoles et matériels sont de plus en plus exotiques, les exigences en matière de sécurité de moins en moins visibles et l’impact de ces insuffisances, aussi bien sur la famille Michu que sur nous-mêmes, de plus en plus fort. Enfin, il est encore moins habituel d’inclure dans les rares modèles de menaces les incertitudes liées à l’univers de la donnée. Cette dernière est rarement perçue comme un sujet technico-entrepreneurial à part entière. Cette telle négligence contribue à augmenter les vulnérabilités des objets connectés.

Dans cet article, nous nous intéressons à un type d’objets connectés en particulier – les sextoys – et en présentons un rapide tour d’horizon en examinant deux...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite
Références

[1] « La sécurité des objets connectés », MISC n°88, novembre-décembre 2016

[2] Rapports de vulnérabilités, Internet of Dongs, https://internetofdon.gs/reports/

[3] « BLE for pentesters », MISC n°88, novembre-décembre 2016

[4] « Finally, a good digital masturbator », Endgadget, 13 avril 2017, https://www.engadget.com/2017/04/13/finally-a-good-digital-masturbator/

[5] Par ailleurs, il ne semble pas y avoir de mot de passe sur le matériel, pour ce sextoy particulier ou pour d’autres, voir https://buttplug.io

[6] « Messing around with dildos. How to drive a vibrator with RealTerm », PenTest Partners, 13 mars 2015, https://www.pentestpartners.com/blog/messing-around-with-dildos-how-to-drive-a-vibrator-with-realterm/

[7] https://blog.cloudflare.com/yet-another-padding-oracle-in-openssl-cbc-ciphersuites/

[8] Android.Igexin d’après Symantec : https://www.symantec.com/security_response/writeup.jsp?docid=2015-032606-5519-99

[9] Pour une lecture critique sur RDP, voir https://www.sstic.org/2012/presentation/securite_rdp/

[10] goldfisk, followr. « Breaking the Internet of Vibrating Things », DEF CON 24, https://www.youtube.com/watch?v=v1d0Xa2njVg

[11] « We-Vibe Settlement » (accord à l’amiable) : https://www.scribd.com/document/341529556/We-Vibe-Settlement



Articles qui pourraient vous intéresser...

Passez à nftables, le « nouveau » firewall de Linux

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Le firewall est un élément important pour sécuriser un réseau. Il est prouvé que la sécurité par l’obscurantisme ne fonctionne pas. Ce n’est donc pas une bonne idée d’utiliser une boîte noire en priant pour que tout se passe bien. Un bon firewall est donc installé sur un système d’exploitation libre. Linux fait évoluer le sien d’iptables vers nftables. Nous montrons dans cet article comment débuter avec la nouvelle mouture.

Introduction au dossier : Sécurité de l’orchestrateur Kubernetes

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Ce dossier s’intéresse à un système de plus en plus déployé aujourd’hui, à savoir l’orchestrateur Kubernetes. Au-delà de l’effet de mode évident dans son adoption actuelle, l’intérêt croissant pour ce projet nous amène forcément à nous poser une question essentielle : qu’en est-il de sa sécurité ? Devenu un standard de facto pour l’orchestration de conteneurs, Kubernetes, qui signifie gouvernail en grec, présente une architecture complexe et les possibilités de se tromper avec des conséquences importantes pour la sécurité d’un cluster sont nombreuses.

Répondez aux problématiques de sécurité d’accès avec OpenSSH

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Notre infrastructure est désormais stable et sécurisée tant au niveau système que réseau. Nous allons pouvoir étudier de manière un peu approfondie un logiciel particulier : OpenSSH. Ce démon réseau nous permet de nous connecter en toute sécurité sur nos serveurs via le protocole SSH. Son développement a commencé il y a plus de 20 ans chez nos amis d’OpenBSD. La liste de ses fonctionnalités est d’une longueur impressionnante. Nous allons en parcourir ensemble quelques-unes qui, je l’espère, nous permettront d’améliorer tant notre sécurité que notre productivité quotidienne.

Les lolbas, des amis qui vous veulent du bien

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Il existe des fichiers nativement présents sur Windows pouvant être détournés par un attaquant et ainsi être utilisés lors des différentes phases de compromission. Dans cet article, nous présenterons quelques cas d’utilisations de ces fichiers par des attaquants, ainsi que des solutions de prévention contre ces attaques.