Approche pragmatique du dump mémoire

Magazine
Marque
MISC
Numéro
89
Mois de parution
janvier 2017
Domaines


Résumé

Cet article a pour vocation de vulgariser les éléments techniques liés à la récupération des mots de passe en mémoire, sur les systèmes Windows provenant particulièrement du package wdigest.dll. À la fin de cet article, vous devriez être en mesure de réimplémenter votre propre outil. L'ensemble des découvertes sur ce sujet a été réalisé par Hernan Ochoa, Aurélien Bordes et Benjamin Delpy.


 

1. Un peu d'histoire

1.1 Pass Pass The Hash

Le « dump mémoire » doit ses débuts à la célèbre attaque nommée « Pass-the-Hash ». Cette vulnérabilité (fonctionnalité Microsoft ?) fut découverte en 1997 par Paul Ashton [1]. Son exploitation s'est matérialisée sous la forme d'un client Samba modifié. En effet, pour une authentification par le réseau, un utilisateur n'a pas nécessairement besoin de renseigner de mot de passe. L’authentification se réalise à partir d’un hash LM/NTLM. Ce hash est un condensat cryptographique réalisé à partir du mot de passe de l’utilisateur. Son calcul est réalisé lors de l’authentification de l’utilisateur, lorsque ce dernier se connecte sur le système. Un attaquant capable de récupérer le hash LM/NTLM est en mesure d’usurper l’identité d’un autre utilisateur auprès d’un système Windows en présentant seulement ce hash, d’où le nom de cette attaque : « Pass The Hash ». Bien sûr, cette...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Les environnements sécurisés

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

De plus en plus de téléphones et d’objets connectés intègrent un mode d’exécution ou une puce dédiée à la sécurité. Entre les TEE, Secure Enclave, Titan, TPM, cryptoprocesseur, etc. il devient compliqué de s’y retrouver. Pourquoi cette multiplication des puces ? Est-ce vraiment plus sûr ? Cet article tente de répondre à ces questions.

Exploration du standard HITAG2 utilisé pour le verrouillage des véhicules grâce à la SDR

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Depuis de nombreuses années, l’ouverture des véhicules ne se fait plus en insérant une clé dans une serrure mécanique comme c’était le cas auparavant. Le verrouillage, et même parfois l’allumage des phares, peuvent être réalisés à partir d’une transmission radio entre la clé et le véhicule. Cette fonctionnalité, devenue essentielle, doit nous questionner sur la sécurité mise en œuvre. Nous allons voir que jusqu’à récemment, beaucoup de systèmes de verrouillage déployés sont vulnérables à des attaques peu sophistiquées qui nécessitent peu de moyens.

Découverte de la puce Titan M a.k.a Citadel

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

La puce Titan M ou Citadel est une puce sécurisée sur laquelle repose en grande partie la sécurité des terminaux Android de Google, la gamme Pixel. Dans cet article, nous détaillerons le fonctionnement interne et les usages de ce composant pour lequel peu d’information publique est disponible à ce jour. Nous donnerons également plusieurs pistes pour aider le rétro-ingénieur à travailler sur ce projet.

Introduction au dossier : Puces sécurisées - À la découverte de la sécurité matérielle

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Le grand public est familiarisé, ne serait-ce qu’inconsciemment, au concept de puce de sécurité de par l’usage quotidien et depuis de nombreuses années des cartes à puce dans le domaine bancaire ou des cartes SIM dans la téléphonie mobile. Des puces dédiées à la sécurité ont également fait leur apparition dans certains de nos équipements du quotidien (ordinateur portable, smartphone), qu’il s’agisse de microcontrôleur dédié disposant de fonctionnalités liées à la cryptographie (stockage de clef de chiffrement) tel un TPM, ou d’un mode d’exécution sécurisé intégré au processeur principal, à l’instar de SGX pour Intel, de TrustZone chez ARM et de PSP pour AMD.

Introduction au pentesting

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
50
Mois de parution
février 2021
Domaines
Résumé

Il n’y a plus une semaine sans qu’une grande entreprise ne révèle publiquement qu’elle a été victime d’un piratage informatique. Entreprises privées, institutions publiques, et même sociétés de services spécialisées dans la cybersécurité, aucun secteur n’est épargné. Des technologies en évolution et en augmentation perpétuelles, et la prolifération incessante d’équipements connectés (IoT) ne vont pas inverser la tendance, mais bien au contraire élargir la surface d’attaque et donc augmenter les piratages.