Contrôle d'accès physique : étude des cartes sans contact

Magazine
Marque
MISC
Numéro
79
Mois de parution
mai 2015
Domaines


Résumé

Quelqu'un a pénétré dans la nuit dans vos locaux. Trois serveurs, pourtant installés dans un local sécurisé, ont disparu. Ils contenaient l'ensemble des données critiques de l’entreprise. Pourtant, aucune trace d'effraction. Ce scénario catastrophe est-il crédible ?


L'authentification par badge, pour rentrer dans un bâtiment ou un local sécurisé, est devenue banale. Ces installations, mises en place lors de la construction, sont faites pour durer de nombreuses années. Alors, si le système n'évolue pas, comment sont prises en charge les vulnérabilités découvertes au fur et à mesure des années ? Après un tour d'horizon du fonctionnement des systèmes de contrôle d'accès physique et de quelques vulnérabilités, nous proposerons une méthode pour déterminer le type de badge et mesurer un premier niveau de risque. Puis nous examinerons des techniques d'attaques avancées avant de conclure sur un niveau de risque réel.

1. Architecture

On trouve sur le marché deux grandes catégories d'architecture. La première approche, centralisée, consiste à utiliser un numéro qui sert d’identifiant et les droits d’accès sont stockés sur un serveur en central. Cette façon de procéder permet d’enregistrer un utilisateur à...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Techniques de mouvements latéraux en environnement Windows : tâches planifiées

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Les tâches planifiées à distance peuvent être exploitées pour exécuter du code arbitraire à distance. Elles offrent un moyen efficace de se déplacer latéralement au sein d'un système d'information Windows. Dans cet article, les concepts techniques associés aux tâches planifiées et artefacts forensics seront détaillés.

« On ne compile jamais sur la cible embarquée » : Buildroot propose GNU Radio sur Raspberry Pi (et autres)

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
37
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Le développement de systèmes embarqués se doit d’optimiser l’utilisation des ressources de stockage, de calcul et énergétiques. En aucun cas compiler sur la plateforme embarquée cible ne respecte ces contraintes. Nous présentons Buildroot pour cross-compiler un système GNU/Linux efficacement, et le bénéfice en termes de performances qu’on en tirera.

Découverte de la puce Titan M a.k.a Citadel

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

La puce Titan M ou Citadel est une puce sécurisée sur laquelle repose en grande partie la sécurité des terminaux Android de Google, la gamme Pixel. Dans cet article, nous détaillerons le fonctionnement interne et les usages de ce composant pour lequel peu d’information publique est disponible à ce jour. Nous donnerons également plusieurs pistes pour aider le rétro-ingénieur à travailler sur ce projet.

Introduction au dossier : Puces sécurisées - À la découverte de la sécurité matérielle

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Le grand public est familiarisé, ne serait-ce qu’inconsciemment, au concept de puce de sécurité de par l’usage quotidien et depuis de nombreuses années des cartes à puce dans le domaine bancaire ou des cartes SIM dans la téléphonie mobile. Des puces dédiées à la sécurité ont également fait leur apparition dans certains de nos équipements du quotidien (ordinateur portable, smartphone), qu’il s’agisse de microcontrôleur dédié disposant de fonctionnalités liées à la cryptographie (stockage de clef de chiffrement) tel un TPM, ou d’un mode d’exécution sécurisé intégré au processeur principal, à l’instar de SGX pour Intel, de TrustZone chez ARM et de PSP pour AMD.

Les protections des Secure Elements contre les attaques physiques

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Écrire du code sécurisé sans bug ni vulnérabilité n’est pas suffisant pour protéger un système contre des attaques matérielles. Les circuits sécurisés, ou Secure Elements, sont de vraies forteresses numériques capables de résister à des attaques évoluées, qui requièrent parfois des moyens colossaux. Que se cache-t-il derrière ces petites puces ?