Retour d'expérience sur le déploiement d'un SOC : vulnerability management

Magazine
Marque
MISC
Numéro
73
Mois de parution
mai 2014
Spécialité(s)


Résumé

Côté offensif, l’exploitation d’une vulnérabilité peut parfois être considérée comme de l’art au même titre que certaines démonstrations mathématiques et la rubrique « exploit corner » de ce magazine en est l’illustration. La gestion des vulnérabilités côté défensif n’a malheureusement pas le même écho auprès du public. Le but de cet article est de partager ce qui a été appris suite à la mise en place d’un processus de gestion des vulnérabilités à l’échelle d’une société du CAC40, tant sur la technique que sur l’organisation.


Les APT (Advanced Persistant Threats), attaques en profondeur et dans la durée, ont remis en cause le dogme de la défense périmétrique avec son florilège de pare-feux et ses zones démilitarisées. En effet, les protections installées entre Internet et les serveurs sont dépassées quand un simple fichier bureautique porteur d'un malware est ouvert sur un poste de travail qui peut, lui, accéder directement aux serveurs. Contrôler les vulnérabilités sur la DMZ ne suffit plus et il faut mener une démarche à plus grande échelle auprès de tous les services, ce qui est fait à travers le SOC (Security Operation Center).

1. Pour commencer

1.1 La politique

Comment la gestion des vulnérabilités s’organise-t-elle ? Tout commence par une politique de gestion des vulnérabilités au niveau groupe qui définit le périmètre d’applicabilité, les critères de prises en charge, notamment la criticité et les délais maximums de traitement.

Cette politique doit...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Active Directory : nouveaux challenges à venir

Magazine
Marque
MISC
Numéro
85
Mois de parution
mai 2016
Spécialité(s)
Résumé

Depuis 2012 sont apparues des publications à propos de la compromission de l'Active Directory et des vulnérabilités dans les mécanismes d'authentification Kerberos. Mimikatz, implémentant certaines attaques, et le site adsecurity.org fournissant un mode d’emploi deviennent de plus en plus connus. Votre Active Directory est-il en mesure de résister à ces nouvelles attaques ?

Contrôle d'accès physique : étude des cartes sans contact

Magazine
Marque
MISC
Numéro
79
Mois de parution
mai 2015
Spécialité(s)
Résumé

Quelqu'un a pénétré dans la nuit dans vos locaux. Trois serveurs, pourtant installés dans un local sécurisé, ont disparu. Ils contenaient l'ensemble des données critiques de l’entreprise. Pourtant, aucune trace d'effraction. Ce scénario catastrophe est-il crédible ?

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Cryptographie : débuter par la pratique grâce à picoCTF

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

L’apprentissage de la cryptographie n’est pas toujours évident lorsqu’on souhaite le faire par la pratique. Lorsque l’on débute, il existe cependant des challenges accessibles qui permettent de découvrir ce monde passionnant sans avoir de connaissances mathématiques approfondies en la matière. C’est le cas de picoCTF, qui propose une série d’épreuves en cryptographie avec une difficulté progressive et à destination des débutants !

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Les listes de lecture

11 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Clé de voûte d'une infrastructure Windows, Active Directory est l'une des cibles les plus appréciées des attaquants. Les articles regroupés dans cette liste vous permettront de découvrir l'état de la menace, les attaques et, bien sûr, les contre-mesures.
8 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Découvrez les méthodologies d'analyse de la sécurité des terminaux mobiles au travers d'exemples concrets sur Android et iOS.
10 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Vous retrouverez ici un ensemble d'articles sur les usages contemporains de la cryptographie (whitebox, courbes elliptiques, embarqué, post-quantique), qu'il s'agisse de rechercher des vulnérabilités ou simplement comprendre les fondamentaux du domaine.
Voir les 55 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous