Comprendre le son et sa gestion sous GNU/Linux

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
29
Mois de parution
février 2014
Spécialité(s)


Résumé
Le son est la vibration d'un milieu fluide, dans notre cas, la vibration de l'air qui est traversé par des ondes. Au sein de l'espèce humaine, tous les individus n'entendent pas les mêmes sons, car ces ondes ont des fréquences variables comprises entre 20 Hz et 20 kHz. La différence de perception provient de capacités auditives innées différentes, des différentes expositions à des sons nuisibles au cours de notre vie et à l'éducation musicale de notre oreille.

Pour beaucoup d'utilisateurs, la perception est souvent située entre 100 Hz et 8 kHz, une partie du spectre audible est donc ignorée.

Un ordinateur, équipé de haut-parleurs, peut par la vibration de la membrane de ces derniers, créer des sons qui diffusent ensuite jusqu'aux oreilles.

figure1

Fig. 1 : Du son numérique au son physique via l'ordinateur

La qualité du son perçu dépend de façon forte de la qualité des haut-parleurs qui vont transformer le son numérique de l'intérieur de l'ordinateur en son physique et musical, qui va se propager jusqu'à l'oreille de l'utilisateur. Le ressenti de l'auditeur dépend aussi de la façon dont le son est restitué sur les enceintes. Par défaut, le son est souvent stéréophonique et joué sur deux haut-parleurs, l'un à gauche, l'autre à droite. Il peut y avoir des différences entre ce qui est joué d'un côté par rapport à l'autre, cela donne du relief audio à l'auditeur.

figure2

Fig. 2 : Le son stéréophonique et le son 5.1 de type Dolby...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Avec ZynAddSubFX, entrez dans le monde de la création musicale !

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
29
Mois de parution
février 2014
Spécialité(s)
Résumé
ZynAddSubFX est un logiciel libre de type synthétiseur musical, capable de produire et d'éditer un nombre illimité de combinaisons sonores pour réaliser des montages audio ou de la musique assistée par ordinateur. Le logiciel permet d'empiler virtuellement 16 sons ou instruments standards, tous paramétrables pour produire un son finalisé sophistiqué.

Screencastor : filmez votre écran d'ordinateur !

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
69
Mois de parution
janvier 2012
Spécialité(s)
Résumé
Screencastor est un nouveau logiciel libre de screencasting, comprenez qui est capable de filmer tout ce qui se passe sur l'écran de votre ordinateur. Il sera le compagnon idéal de la création de tutoriels vidéo. Son développement a débuté en janvier 2011 et n'a cessé depuis, afin de corriger les bugs et d'ajouter de nouvelles fonctionnalités.

Gimp-gap, un plugin vidéo et animation pour GIMP

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
62
Mois de parution
novembre 2010
Résumé
Le logiciel GIMP est maintenant connu et reconnu par de nombreux utilisateurs comme un équivalent libre du logiciel propriétaire Adobe Photoshop. Certaines polémiques perdurent sur des fonctionnalités manquantes, mais force est de constater que GIMP évolue sans cesse et propose toujours plus d'outils performants au service de l'utilisateur sur des machines peu puissantes, ce que son équivalent propriétaire est incapable de faire. Nous vous proposons ici de découvrir un plugin d'animation et de vidéo, qui a été intégré à GIMP en 2009, le module GAP.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Stubby : protection de votre vie privée via le chiffrement des requêtes DNS

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Depuis les révélations d’Edward Snowden sur l’espionnage de masse des communications sur Internet par la NSA, un effort massif a été fait pour protéger la vie en ligne des internautes. Cet effort s’est principalement concentré sur les outils de communication avec la généralisation de l’usage du chiffrement sur le web (désormais, plus de 90 % des échanges se font en HTTPS) et l’adoption en masse des messageries utilisant des protocoles de chiffrement de bout en bout. Cependant, toutes ces communications, bien que chiffrées, utilisent un protocole qui, lui, n’est pas chiffré par défaut, loin de là : le DNS. Voyons ensemble quels sont les risques que cela induit pour les internautes et comment nous pouvons améliorer la situation.

Surveillez la consommation énergétique de votre code

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Être en mesure de surveiller la consommation énergétique de nos applications est une idée attrayante, qui n'est que trop souvent mise à la marge aujourd'hui. C'est d'ailleurs paradoxal, quand on pense que de plus en plus de voitures permettent de connaître la consommation instantanée et la consommation moyenne du véhicule, mais que nos chers ordinateurs, fleurons de la technologie, ne le permettent pas pour nos applications... Mais c'est aussi une tendance qui s'affirme petit à petit et à laquelle à terme, il devrait être difficile d'échapper. Car même si ce n'est qu'un effet de bord, elle nous amène à créer des programmes plus efficaces, qui sont également moins chers à exécuter.

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous