Premiers pas en script shell

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
20
Mois de parution
avril 2011


Résumé

Certaines commandes shell sont difficiles à concevoir et longues à écrire. Pour pouvoir s'en servir à nouveau sans avoir à perdre une nouvelle fois le temps de réflexion nécessaire à l'élaboration de la commande (ou de la suite de commandes), il pourrait être intéressant de stocker ces commandes dans un fichier pour les appeler par la suite. Il serait encore mieux de pouvoir modifier certaines valeurs sans récrire la commande. C'est ce que permet le shell...


Derrière toute application – bien conçue – ayant une interface graphique, se cachent des appels à des programmes en mode console. Prenons l'exemple de K3b, le logiciel de gravure sous KDE : toutes les actions font appel à des programmes en ligne de commandes (mkisofs, cdrecord, etc.). En connaissant les informations à fournir à ces programmes, vous pouvez donc les utiliser directement en ligne de commandes. Et si vous voulez enchaîner des actions, vous aurez le choix entre cliquer frénétiquement des dizaines de fois sur votre souris, ou écrire un script shell...

1. Qu'est-ce qu'un script shell ?

Tout d'abord, un shell est un environnement dans lequel on peut taper des commandes qui seront exécutées et renverront un résultat. C'est plus précisément un interpréteur de commandes, c'est-à-dire un programme capable de comprendre et d'exécuter un ensemble de commandes paramétrables. Il sert d'intermédiaire entre l'utilisateur et le système d'exploitation...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Des outils simples de prototypage et de schématisation

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
251
Mois de parution
septembre 2021
Spécialité(s)
Résumé

Il n’est pas rare de devoir présenter rapidement des informations sous forme graphique, que ce soit dans le cadre d’une interface pour une application ou d’un schéma permettant de simplifier un concept. Dans cet article, je vous propose de découvrir quelques outils fort pratiques.

Édito

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
116
Mois de parution
septembre 2021
Résumé

Qui n’a jamais été confronté à des mises à jour silencieuses ? Si l’on ne prend pas garde à la configuration du système sur lequel on déploie une application ou plus simplement si l’on comment l’erreur d’utiliser une librairie en ligne, il est possible que du jour au lendemain votre application cesse de fonctionner. Dans ce cas-là, la logique veut que l’on s’interroge sur le cas particulier qui n’aurait pas été traité et qui aurait fait dérailler le programme.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Cryptographie : débuter par la pratique grâce à picoCTF

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

L’apprentissage de la cryptographie n’est pas toujours évident lorsqu’on souhaite le faire par la pratique. Lorsque l’on débute, il existe cependant des challenges accessibles qui permettent de découvrir ce monde passionnant sans avoir de connaissances mathématiques approfondies en la matière. C’est le cas de picoCTF, qui propose une série d’épreuves en cryptographie avec une difficulté progressive et à destination des débutants !

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous