Créer sa propre ISO Debian en incluant les paquets que l’on veut

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
101
Mois de parution
mai 2017
Spécialité(s)


Résumé
À l’heure d’Internet, créer un CD (ou un DVD) peut sembler inutile. Cependant, c’est un bon moyen de s’assurer de la version exacte des paquets que l’on va utiliser, chose qui est souvent exigée en milieu industriel. Nous allons voir comment faire.


Outil utilisé : apt-ftparchive 1.4

Contexte

On a vu récemment qu’automatiser l’installation d’une machine Debian est relativement simple. Cependant, on reste tributaire du téléchargement d’une bonne partie des paquets depuis Internet et on ne maîtrise pas à 100 % les versions des logiciels supplémentaires. En bon libriste cela ne nous a jamais fait tiquer, mais c’est rédhibitoire pour des industriels pour qui la version validée est la x.y.z et pas la x.y.z1. Le seul moyen de répondre à leurs attentes est donc de se créer sa propre ISO en y intégrant tous les paquets nécessaires.

Étape 1 : Prérequis

La première chose à faire consiste à installer le paquet comportant notre utilitaire, il s’agit du paquet nommé « apt-utils » sous Debian :

$ sudo apt-get install apt-utils

Une fois ceci fait, il faut récupérer les paquets Debian que l’on veut ajouter à notre ISO et les stocker dans un répertoire commun, appelons-le ~/CD/new_packages par exemple. Pour...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Les VPN : encapsulation et chiffrement

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
56
Mois de parution
février 2023
Spécialité(s)
Résumé

Lorsque l'on veut transporter des données de façon sécurisée, il faut s'assurer de deux choses. D'une part, que les données reçues n'ont pas été altérées – volontairement ou non –, d'autre part qu’elles ne puissent pas être lues par des tiers, on parle alors de chiffrement. En fonction des choix effectués, nous verrons que sur la totalité d’une trame des morceaux plus ou moins grands sont chiffrés et/ou authentifiés. Les trois solutions de VPN que nous avons retenues : OpenVPN, IPSec et WireGuard utilisent des modus operandi différents que nous allons passer en revue.

IPSec, la voie officielle du VPN

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
56
Mois de parution
février 2023
Spécialité(s)
Résumé

IPSec est la version « officielle » de tunneling pour TCP/IP. Il a été développé pour IPv6 puis backporté vers IPv4. Mais depuis il a un peu vieilli même si c’est l’outil professionnel par excellence. Il est disponible sur toutes les plateformes. Même si sa mise en œuvre est un peu plus complexe que celle d’OpenVPN et nettement plus que celle de WireGuard.

OpenVPN, le vétéran du VPN libre

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
56
Mois de parution
février 2023
Spécialité(s)
Résumé

OpenVPN est la solution de tunneling usuelle des utilisateurs de Linux. Et ce, depuis longtemps. En grande partie, car elle permet des configurations impossibles avec d’autres solutions concurrentes en sus d’être plutôt simple à mettre en oeuvre. Nous allons voir ici comment établir une connexion robuste avec des options simples.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Brève introduction pratique à ZFS

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Il est grand temps de passer à un système de fichiers plus robuste et performant : ZFS. Avec ses fonctionnalités avancées, il assure une intégrité des données inégalée et simplifie la gestion des volumes de stockage. Il permet aussi de faire des snapshots, des clones, et de la déduplication, il est donc la solution idéale pour les environnements de stockage critiques. Découvrons ensemble pourquoi ZFS est LE choix incontournable pour l'avenir du stockage de données.

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Les listes de lecture

8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Découvrez notre sélection d'articles pour faire vos premiers pas avec les conteneurs, apprendre à les configurer et les utiliser au quotidien.
11 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Si vous recherchez quels sont les outils du DevOps et comment les utiliser, cette liste est faite pour vous.
8 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Il est essentiel d'effectuer des sauvegardes régulières de son travail pour éviter de perdre toutes ses données bêtement. De nombreux outils sont disponibles pour nous assister dans cette tâche.
Voir les 59 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous