Découvrez les réseaux de neurones avec Arduino

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
Mois de parution
octobre 2019
Domaines


Résumé
Intelligence Artificielle, Deep Learning, Apprentissage Automatique, Classification, Machine Learning... Ces termes sont en ce moment sur toutes les lèvres et semblent souvent utilisés dans les médias comme joker, en lieu et place de « vaudou », « magie noire », « sorcellerie », « alchimie » ou plus généralement, « technologie à la mode qu'on ne peut pas vous expliquer, car on n'y comprend rien ». Pourtant, chez vous, vous pouvez découvrir ce domaine assez facilement et sans avoir à utiliser un PC monstrueux, avec trois cartes graphiques hors de prix. La preuve, on peut même le faire avec une simple carte Arduino...

En lisant la page Wikipédia traitant de l'apprentissage automatique, et en particulier, la partie « Historique », on est presque tenté de compléter mentalement avec un « En 20xx, le système d'intelligence artificielle développé par XXX devient conscient et prend le contrôle de l'humanité ». Il faut dire que l'avenir dépeint par nombre d'œuvres de science-fiction, associé avec l'accélération des successions d'avancées technologiques ces 20 dernières années, a de quoi faire froid dans le dos. Rappelons que le Deep Blue d'IBM battant le champion mondial d'échecs Garry Kasparov n'était qu'en 1997. Depuis, bien d'autres jeux ou problèmes, réputés extrêmement difficiles, sont tombés sous le joug de l'intelligence artificielle.

Mais ne soyons pas pour autant alarmistes, car, par ailleurs, les IA de Google et d'Amazon sont toujours aussi incapables de me suggérer des vidéos qui m'intéressent, alors même qu'ils lisent mes mails ou ont mon historique d'achat....

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Débogage JavaScript côté client

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
111
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Si JavaScript a longtemps évoqué l’idée de petit script dans un site internet, il est aujourd’hui souvent utilisé comme fondation d’application web complexe (notamment via des frameworks comme ReactJS ou VueJS). Dans ce contexte d’usage avancé, il est nécessaire d’avoir en main les bons outils et techniques de débogage.

Principes de l’orienté objet en C++ : l’encapsulation

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
242
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

La programmation orientée objet obéit à des principes. Les 4 principaux principes sont l’encapsulation, l’héritage, le polymorphisme et la généricité. Que de noms barbares, que nous allons démystifier de manière logique ! Des exemples déclinés dans le langage C++ illustreront ces principes. Ce premier article traite de l’encapsulation.

Déboguer un exécutable Java

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
111
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

On attribue souvent au succès de Java la relative simplicité de sa syntaxe et surtout son vaste écosystème. C’est oublier un point essentiel dans son adoption : son débogueur et ses fonctionnalités qui simplifient tant le travail d’analyse et de résolution d’une erreur à l’exécution.

Créez un lecteur RSS avec PHP

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
242
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Nous allons découvrir avec cet article le format de données RSS. Pour une mise en pratique, nous développerons une petite application en PHP permettant de lire un flux RSS.

Mise au point à distance avec GDB

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
111
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Le débogueur GDB est un outil indispensable pour la mise au point de programmes, a fortiori dans le cas du développement croisé (mise au point à distance ou « remote debug »). Dans cet article, nous allons voir comment mettre en place différentes solutions suivant plusieurs cas de figure (programme en espace utilisateur, noyau Linux statique ou pilote en espace noyau). Afin de permettre au plus grand nombre de lecteurs de tester les exemples décrits, nous utiliserons l’émulateur QEMU (et Buildroot) pour les démonstrations.