Créez simplement votre périphérique matériel avec le langage C

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
29
|
Mois de parution
avril 2019
|
Domaines


Résumé
Cet article présente la création et la mise en œuvre d’un périphérique matériel libre sous Linux embarqué pour la carte ZedBoard, utilisant un circuit FPGA Zynq. La synthèse de haut niveau HLS, à l’aide du langage C, sera utilisée ici pour la création du périphérique matériel.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Simulez vos circuits électroniques avant de réaliser vos cartes électroniques avec KiCAD

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Tout comme la conception et la modélisation de systèmes mécaniques via des logiciels libres tels que FreeCAD, SaloméMeca ou bien des logiciels propriétaires comme Catia/Solidworks, la conception, simulation et réalisation de circuits électroniques n'ont jamais été aussi simples depuis l'arrivée de la version 5 de KiCAD [1, 2, 3]. Bien qu'existant depuis de nombreuses années, la dernière mouture de KiCAD intègre la librairie partagée Ngspice pour réaliser les simulations. Il est cependant toujours possible d'utiliser directement Ngspice en tant que plugin, comme nous le verrons également en fin d'article [4].

Maîtriser la sécurité de son accès Internet avec OpenWRT

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
117
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Nous allons voir dans cet article comment installer le système GNU/Linux embarqué de type OpenWRT. OpenWRT est un système GNU/Linux pour les matériels embarqués et pour les matériels de types routeurs et box. Il constitue donc la part essentielle pour se libérer des GAFA. C’est un système léger, rapide et performant pour administrer et contrôler son accès Internet. Ce système est optimisé pour la gestion des ressources et supporte de nombreux routeurs.

Des kits de développement FPGA à moins de 30 €

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Même s’il est possible de faire 90 % du développement en simulation et sans matériel, quand on «fait du FPGA», on souhaite pouvoir toucher du concret. Il est donc nécessaire d’avoir une carte électronique permettant de faire fonctionner son projet en réel. Les outils de développement sur FPGA ont la réputation d’être chers et réservés aux universités et bureaux d’études. Ce n’est pourtant plus le cas, il existe de plus en plus de kits de développement permettant de mettre le pied à l'étrier à moindres frais. Et tous proposent désormais leur logiciel de développement gratuit fonctionnant sous GNU/Linux (mais pas tous libres). Nous allons ici lister quelques-uns de ces kits.

Un éclairage économique pour plante domestique

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Avec l'hiver s'en vont la chaleur et la lumière, ce qui ne plaît pas aux plantes exotiques, qui n'ont jamais demandé un tel traitement. Évidemment, la technologie a des solutions et celle que nous étudierons ici repose sur quelques fonds de tiroirs et un module à LED très spécial.

Le coût de la rétro-ingénierie du silicium

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

La rétro-ingénierie matérielle est une pratique qui a longtemps été réservée aux états et aux industriels, et ce, en grande partie à cause des coûts engendrés. Cependant aujourd'hui, chaque personne ayant un bagage technique suffisant peut pratiquer cet art sans avoir à dépenser des sommes astronomiques, on peut alors précisément se poser la question du coût matériel pour différentes configurations. Je vais vous présenter différents ensembles de matériels selon leurs coûts, que nous ferons correspondre à différents niveaux d'expertise en laboratoire. Cet article s'adresse donc autant aux amateurs néophytes, désireux d'acquérir la capacité de pratiquer la rétro-ingénierie matérielle, qu'aux universités voulant lancer un laboratoire dans ce domaine. Nous n'aborderons ici qu'un seul type d'attaque, celle par analyse de puces de silicium. Pour les autres types d'attaques, vous aurez généralement une seule méthode disponible et donc un seul type de matériel ou de machine, ce qui rend la chose trop spécifique pour être abordé ici.

Reverse-engineering d’une alimentation numérique et contrôle avec bash

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Le marché propose de nos jours des alimentations de laboratoire aux caractéristiques très intéressantes : compactes, puissantes, programmables... Conçues et fabriquées en Chine, évidemment, elles sont économiques et très peu concernées par les standards ou les protocoles, contrairement aux équipements professionnels des grandes marques, chers, mais relativement ouverts. Cet article va examiner un modèle particulier que vous risquez de retrouver sous une forme ou une autre. Ses protocoles ont pu être documentés, grâce aux efforts de la communauté des bricoleurs, ce qui rend cet appareil encore plus utile et très facile à programmer !

Par le même auteur

Créez simplement votre périphérique matériel avec le langage C

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
29
|
Mois de parution
avril 2019
|
Domaines
Résumé
Cet article présente la création et la mise en œuvre d’un périphérique matériel libre sous Linux embarqué pour la carte ZedBoard, utilisant un circuit FPGA Zynq. La synthèse de haut niveau HLS, à l’aide du langage C, sera utilisée ici pour la création du périphérique matériel.

Créez et pilotez votre périphérique matériel sous Linux embarqué

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
214
|
Mois de parution
avril 2018
|
Domaines
Résumé
Cet article présente la création et la mise en œuvre d’un périphérique matériel libre sous Linux embarqué pour la carte ZedBoard qui est basée sur la dernière génération de circuits FPGA Zynq de Xilinx. La méthode de développement conjointe matériel/logiciel est ainsi mise en œuvre sur le circuit FPGA Zynq qui intègre un processeur hardcore ARM Cortex-A9 double coeur.