Just enough Operating System et l'exemple de RancherOS

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
220
Mois de parution
novembre 2018
Spécialité(s)


Résumé
Derrière la révolution des conteneurs, se cache la grande idée de toujours réduire un peu plus le fardeau opérationnel. Comment pouvons-nous traduire ceci au niveau du système d'exploitation ?

Une des raisons d'être des conteneurs et des orchestrateurs, c'est de pouvoir consacrer notre temps à la logique de notre business plutôt qu'à la gestion opérationnelle de notre infrastructure. Et la façon la plus simple d'y parvenir, c'est de ne plus avoir à gérer nos systèmes d'exploitation : garder un système minimaliste pour faire tourner les conteneurs, rien de plus. C'est la promesse que nous font les JeOS (Just Enough Operating System).

1. Tout commence d'abord par un choix

Que sont les JeOS (prononcez « juice ») ? Pour bien les comprendre, revenons d'abord à une image Docker : qu'embarque-t-elle ? Les librairies et les binaires nécessaires à exécuter l'application qu'elle héberge. Pour le reste, c'est l'affaire du runtime. En somme, si nous conteneurisons tout, notre système d'exploitation se limite (presque) à un runtime. C'est précisément ce que sont les JeOS. Plus de gestion opérationnelle du système d'exploitation, et des mises à jour réduites au...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Le Continuous Profiler

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
264
Mois de parution
juillet 2023
Spécialité(s)
Résumé

L'arrivée de Docker, de Kubernetes et plus généralement de ce que l'on nomme le cloud natif a bousculé nos habitudes : de la manière dont nous écrivons notre code, dont nous le déployons, mais aussi de la manière dont nous l'observons ! Peu d'entre nous se préoccupaient de l'Application Performance Monitoring (APM) avant 2014, et je suis sûr que beaucoup ignorent encore ce qu'est une trace distribuée. Pourtant, avec nos applications dynamiques découpées en microservices et hébergées dans le cloud, il est de plus en plus difficile de faire l'impasse sur ce genre d'outils. Et le continuous profiler est justement l'un de ces précieux outils.

Application Performance Monitoring

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
121
Mois de parution
octobre 2022
Spécialité(s)
Résumé

Après avoir survolé ce qu'était une trace distribuée dans l'article sur les 3 piliers de l'observabilité, et donné une description des différents éléments qui la composaient, nous allons entrer un peu plus dans les détails de l'instrumentation proprement dite. Car si collecter des traces pour mieux comprendre une application en microservices change totalement la donne, pour autant, cela demande un peu de travail. Et c'est justement ce qui explique la montée en puissance d'OpenTelementry aujourd'hui. Vous allez découvrir pourquoi.

Les logs, encore et toujours pertinents

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
121
Mois de parution
octobre 2022
Spécialité(s)
Résumé

Parmi les trois piliers de l'observabilité, s'il y en a bien un qui n'a pas besoin d'être présenté, ce sont bien les logs. Qui n'a pas son anecdote sur un print initialement utilisé par un développeur pour s'assurer du bon déroulement de son code qui finit par se retrouver dans le code en production ? Le log est réellement l'instrument qui nous permet de répondre à cette question rudimentaire, mais essentielle : que se passe-t-il dans mon code à l'instant t. Mais parce qu'il est simple à utiliser et flexible à souhait, le log pose souvent un réel problème lorsqu'une application passe en production. Et c'est encore plus vrai dans les systèmes distribués.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Bénéficiez de statistiques de fréquentations web légères et respectueuses avec Plausible Analytics

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Pour être visible sur le Web, un site est indispensable, cela va de soi. Mais il est impossible d’en évaluer le succès, ni celui de ses améliorations, sans établir de statistiques de fréquentation : combien de visiteurs ? Combien de pages consultées ? Quel temps passé ? Comment savoir si le nouveau design plaît réellement ? Autant de questions auxquelles Plausible se propose de répondre.

Les listes de lecture

8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Découvrez notre sélection d'articles pour faire vos premiers pas avec les conteneurs, apprendre à les configurer et les utiliser au quotidien.
11 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Si vous recherchez quels sont les outils du DevOps et comment les utiliser, cette liste est faite pour vous.
8 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Il est essentiel d'effectuer des sauvegardes régulières de son travail pour éviter de perdre toutes ses données bêtement. De nombreux outils sont disponibles pour nous assister dans cette tâche.
Voir les 59 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous