Mise en place d'OpenLDAP

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
136
Mois de parution
mars 2011


Résumé
Un annuaire LDAP, ça sert à quoi ? Stocker l'organisation d'une entreprise, la liste des comptes utilisateurs, etc., etc., etc. L'annuaire peut contenir beaucoup de choses et souvent des données vitales pour l'infrastructure d'une entreprise (l'authentification, les clients mails et bien d'autres fonctionnalités peuvent s'appuyer sur cet annuaire). Il est donc important de ne pas négliger la manière dont est installé cet annuaire, que ce soit d'un point de vue sécurité des données (via chiffrement) ou pérennité des données (via réplication des données). Dans cet article, nous ne nous intéresserons pas aux données, mais seulement à la mise en place de l'annuaire.

1. Point de départ

L'article va se baser sur une version Debian Lenny (5.0). La version d’OpenLDAP (hors backport) disponible sur Lenny est la 2.4.11 et c'est avec elle que nous allons travailler (sauf mention explicite dans l'article).

Nous n'allons pas traiter dans cet article des données présentes dans l'annuaire, mais uniquement de la configuration/administration de l'annuaire. En effet, les données représentent à elles seules tout un écosystème dans lequel nous risquons de nous perdre.

Nous avons à disposition deux fichiers :

  • un fichier foo.schema qui définit la structure de l'annuaire ;
  • un fichier foo.ldif qui contient quelques données de base à mettre dans l'annuaire.

Nous ne détaillerons pas le contenu de ces deux fichiers.

Nous travaillerons sur un domaine domaine.com pour l'exemple.

2. Installation d’OpenLDAP

L'installation d’OpenLDAP est très simple : il suffit d'installer le package slapd :

# apt-get install slapd

Lors de l'installation, un mot de passe pour...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Témoignage : Golang vs Python… le retour de l’XP !

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
232
Mois de parution
décembre 2019
Spécialité(s)
Résumé

Mesdames, Messieurs… Here come the challengers !!!À droite, voici Python qui rentre sur le ring ! Avec sa trentaine d’années et ses 3 versions majeures, il a prouvé moult fois qu’il est un grand champion !!!À « go »che, du haut de ses 10 ans, voici le jeune challenger Go ! Sponsorisé par le grand sournois Google, il a atteint la maturité et a tout d’un grand désormais !!!Go ou Python, qui va gagner ce rude combat ??? Nous le saurons dans quelques rounds (ou pages) ! Et maintenant, faites entrer l’arbitre…. Fred ! Avec ses quelques années de développement en Python à son actif, mais seulement quelques mois de Golang derrière lui, le public se demande s'il sera vraiment intègre….

Comment bien transmettre ses mots de passe...

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
225
Mois de parution
avril 2019
Spécialité(s)
Résumé
… et autres données critiques ! La transmission de mots de passe à un tiers est très/trop souvent mal réalisée de nos jours. Ceci est malheureusement aussi vrai dans la population des informaticiens de métier (un comble!). Faisons un petit bilan des erreurs à éviter et comment procéder.

Mais quelle est la meilleure méthode pour transférer un grand nombre de petits fichiers ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
211
Mois de parution
janvier 2018
Spécialité(s)
Résumé
À l’heure des webservices et des websockets le transfert d’informations par fichiers peut sembler obsolète. Obsolète ou pas, il est fréquemment utilisé en entreprise. Mais derrière ce sujet simple peuvent se cacher des problèmes de performance…

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Bénéficiez de statistiques de fréquentations web légères et respectueuses avec Plausible Analytics

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Pour être visible sur le Web, un site est indispensable, cela va de soi. Mais il est impossible d’en évaluer le succès, ni celui de ses améliorations, sans établir de statistiques de fréquentation : combien de visiteurs ? Combien de pages consultées ? Quel temps passé ? Comment savoir si le nouveau design plaît réellement ? Autant de questions auxquelles Plausible se propose de répondre.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous