Android + Arduino = Amarino

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
136
Mois de parution
mars 2011


Résumé
Les mobiles Android sont de fantastiques machines. Puissantes, communicantes et open source. Ils se limitent pourtant à leur fonction de smartphone avec des fonctionnalités d'interaction très limitées avec le monde extérieur. Et si vous pouviez contrôler un périphérique « maison » avec votre mobile Android, que feriez-vous ? C'est précisément ce que propose le projet Armarino, ça tombe bien !

Amarino se compose en réalité de trois éléments. Vous avez d'une part votre montage reposant sur Arduino et interfacé en Bluetooth. Ceci est bien plus simple qu'il n'y paraît. En effet, inutile de devoir implémenter une pile Bluetooth complète pour le microcontrôleur. L'utilisation de modules série/Bluetooh permet de très rapidement rendre votre Arduino wireless. La connexion d'un BlueSMiRF Gold, Bluetooth Mate, GP-GC021 ou encore du module de Seeed Studio ne nécessite pas de configuration particulière. Vous obtenez simplement une liaison série sans fil via l'USART de l'AVR. Le simple fait d'associer et de connecter le module Bluetooth rend accessible votre montage.

Le second élément est l'application Amarino elle-même. Il s'agit...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Entretien avec les créateurs de The Retro Web

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
121
Mois de parution
octobre 2022
Spécialité(s)
Résumé

Avez-vous déjà cherché à configurer ou à remettre en état de marche un PC d’un âge avancé ? Pour le plaisir ou le défi, voulu faire revivre une machine de 20, 30 ou même 40 ans ? Si oui, vous vous êtes forcément heurté au classique problème consistant à trouver des informations sur la machine et plus exactement sur la carte mère, ses spécifications, sa configuration ou même simplement son type et sa marque.The Retro Web est une base de données en ligne, recherchable, de quelques 12 000 cartes (1300 chipsets différents), donnant accès à cette précieuse documentation, mais aussi à des images de BIOS (> 20 000).Une véritable mine d’or résultant d’un travail de fourmis, orchestré d’une main de maître par un petit groupe de passionnés bénévoles, qui ont accepté de répondre à nos questions...

Pico-Clock-Green : un réveil à base de Raspberry Pi Pico

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
44
Mois de parution
septembre 2022
Spécialité(s)
Résumé

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, je ne trouve aucun réveil matin adapté à mes cycles de sommeil et à mes préférences personnelles. Fort heureusement, Waveshare a eu la bonne idée de créer la Pico-Clock-Green, une base de réveil équipée de drivers de LED SPI, d'une matrice de LED (vertes), d'un buzzer et d'une RTC DS3231. Le tout devant être complété d'une Raspberry Pi Pico équipée d'un firmware adapté. L'occasion était trop belle, mais constitue aussi et surtout une magnifique opportunité de voir ce qui se passe lorsqu'on tente de s'approprier un code existant, développé avec une philosophie un peu particulière...

NetBSD sur Pi : construisez vos paquets

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
44
Mois de parution
septembre 2022
Spécialité(s)
Résumé

On ne le dira jamais assez, dans l'embarqué, on ne compile jamais sur la cible. Certes avec une Raspberry Pi 4, cette affirmation est mise à mal tant les ressources et la puissance de calcul sont importantes, mais le monde n'est pas fait de Pi 4 et cette période de disette ne se prête pas réellement au fait de monopoliser une telle plateforme pour le simple plaisir d'explorer un nouvel OS. La compilation croisée est la solution et consiste à compiler/construire des binaires pour une machine X depuis une machine Y ayant une architecture différente, mais des ressources à foison.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Stubby : protection de votre vie privée via le chiffrement des requêtes DNS

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Depuis les révélations d’Edward Snowden sur l’espionnage de masse des communications sur Internet par la NSA, un effort massif a été fait pour protéger la vie en ligne des internautes. Cet effort s’est principalement concentré sur les outils de communication avec la généralisation de l’usage du chiffrement sur le web (désormais, plus de 90 % des échanges se font en HTTPS) et l’adoption en masse des messageries utilisant des protocoles de chiffrement de bout en bout. Cependant, toutes ces communications, bien que chiffrées, utilisent un protocole qui, lui, n’est pas chiffré par défaut, loin de là : le DNS. Voyons ensemble quels sont les risques que cela induit pour les internautes et comment nous pouvons améliorer la situation.

Surveillez la consommation énergétique de votre code

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Être en mesure de surveiller la consommation énergétique de nos applications est une idée attrayante, qui n'est que trop souvent mise à la marge aujourd'hui. C'est d'ailleurs paradoxal, quand on pense que de plus en plus de voitures permettent de connaître la consommation instantanée et la consommation moyenne du véhicule, mais que nos chers ordinateurs, fleurons de la technologie, ne le permettent pas pour nos applications... Mais c'est aussi une tendance qui s'affirme petit à petit et à laquelle à terme, il devrait être difficile d'échapper. Car même si ce n'est qu'un effet de bord, elle nous amène à créer des programmes plus efficaces, qui sont également moins chers à exécuter.

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous