Utilisation(s) avancée(s) de Liquidsoap

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
121
Mois de parution
novembre 2009


Résumé
Après avoir présenté Liquidsoap, un programme de diffusion de flux audio basé sur son propre langage de programmation, dans GLMF numéro 99 de novembre 2007, beaucoup de choses ont évolué dans le programme et ses possibilités. Nous vous proposons de passer en revue quelques nouveautés et nouvelles formes d'utilisation qui ont vu le jour depuis le dernier article.

1. Brève présentation de Liquidsoap

Liquidsoap est un logiciel de création et de diffusion de flux audio pour le serveur de diffusion IceCast [1]. On utilise Liquidsoap afin de combiner des fichiers audio ainsi que des flux enregistrés en direct dans le but de fabriquer le flux à diffuser qui est ensuite envoyé à IceCast.

La spécificité de Liquidsoap est que le logiciel fonctionne avec un langage de programmation. De cette manière, au lieu de se contenter d'un fichier de configuration, l'utilisateur a une très grande liberté dans la construction de ses flux.

Le langage Liquidsoap possède une notion de flux intrinsèque. Un flux est ainsi représenté par une variable. Ainsi, une variable représentant un flux peut être utilisée à travers plusieurs opérateurs et combinée avec d'autres flux afin de construire le flux à diffuser.

Un exemple très simple de flux construit avec Liquidsoap est, par exemple :

1: # Une source construite avec les fichiers d'un répertoire:

2: s...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

OCaml et C : le meilleur des mondes

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
114
Mois de parution
mars 2009
Résumé
Cet article, le premier d'une série de deux, se propose d'illustrer les techniques de bindings de code C en OCaml avec un exemple pris dans la bibliothèque Ogg. Le but est de montrer comment le binding OCaml permet d'automatiser les tâches bas niveau du programmeur afin de se concentrer, dans le code OCaml, sur l'implémentation à proprement parler et la logique de programmation.

Entretien avec Hannu Savolainen

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
111
Mois de parution
décembre 2008
Résumé

Contrairement à une idée largement répandue, OSS, le système de son pour UNIX, n'est pas mort ! Hannu Savolainen est le développeur principal d'OSS, pour le compte de la compagnie 4Front Technologies. Il nous raconte dans cet entretien comment le projet a commencé, par quelles étapes plus ou moins difficiles il est passé, et quel futur il prévoit pour OSS.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Bénéficiez de statistiques de fréquentations web légères et respectueuses avec Plausible Analytics

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Pour être visible sur le Web, un site est indispensable, cela va de soi. Mais il est impossible d’en évaluer le succès, ni celui de ses améliorations, sans établir de statistiques de fréquentation : combien de visiteurs ? Combien de pages consultées ? Quel temps passé ? Comment savoir si le nouveau design plaît réellement ? Autant de questions auxquelles Plausible se propose de répondre.

Quarkus : applications Java pour conteneurs

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Initié par Red Hat, il y a quelques années le projet Quarkus a pris son envol et en est désormais à sa troisième version majeure. Il propose un cadre d’exécution pour une application de Java radicalement différente, où son exécution ultra optimisée en fait un parfait candidat pour le déploiement sur des conteneurs tels que ceux de Docker ou Podman. Quarkus va même encore plus loin, en permettant de transformer l’application Java en un exécutable natif ! Voici une rapide introduction, par la pratique, à cet incroyable framework, qui nous offrira l’opportunité d’illustrer également sa facilité de prise en main.

De la scytale au bit quantique : l’avenir de la cryptographie

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Imaginez un monde où nos données seraient aussi insaisissables que le célèbre chat de Schrödinger : à la fois sécurisées et non sécurisées jusqu'à ce qu'un cryptographe quantique décide d’y jeter un œil. Cet article nous emmène dans les méandres de la cryptographie quantique, où la physique quantique n'est pas seulement une affaire de laboratoires, mais la clé d'un futur numérique très sécurisé. Entre principes quantiques mystérieux, défis techniques, et applications pratiques, nous allons découvrir comment cette technologie s'apprête à encoder nos données dans une dimension où même les meilleurs cryptographes n’y pourraient rien faire.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous