CLAMAV : un antivirus plus que crédible

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
119
Mois de parution
septembre 2009


Résumé

Cet article décrit l’analyse de sécurité du logiciel antivirus CLAMAV. Ce logiciel est à ce jour le seul logiciel antivirus à la fois gratuit, ouvert et multiplateforme. L’objectif d’un logiciel antivirus est de détecter, d’identifier un code malveillant connu ou utilisant des techniques virales connues et de prendre les mesures adéquates pour protéger le système contre son action et/ou sa prolifération, avec un niveau de protection et d’efficacité compatibles avec la politique de sécurité souhaitée.


La gestion des menaces inconnues utilisant des techniques virales inconnues n’est pas prise en compte en pratique, et ce, par aucun antivirus en dépit de messages marketing qui frisent quelquefois le mensonge. Cette gestion reste malheureusement une problématique purement recherche dans la mesure où, d’une part, le problème de la détection des codes malveillants est un problème généralement indécidable et, d’autre part, aucun antivirus à ce jour n’est capable d’offrir ne serait-ce qu’un embryon de savoir-faire dans ce domaine.

Notre analyse considère les techniques de détection mises en œuvre (analyse de forme, analyse comportementale), leurs différentes qualités (robustesse, performances), la conception et l’implémentation du moteur antiviral (analyse du code source, API réutilisables ou non…), les fonctions de gestion des codes malveillants détectés (quarantaine, suppression, restauration, logs…). Nous avons en particulier chercher à...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 98% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Informatique quantique : jouez au billard quantique !

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
232
Mois de parution
décembre 2019
Spécialité(s)
Résumé

Les nombres, les matrices et vecteurs complexes sont les objets mathématiques de base pour la représentation des qubits en informatique quantique [1, 2]. Le but de ce second article d'une série sur l’informatique quantique est de montrer les différences fondamentales existant entre le monde physique classique et le monde quantique et de les illustrer facilement et simplement avec les vecteurs et matrices de nombres complexes. Cela nous permettra de comprendre quelques propriétés fondamentales, spécifiques du monde quantique : le principe de superposition, le phénomène d’interférence et la symétrie temporelle. Et pour faciliter les choses, nous allons jouer au billard!

Les filtres de Bloom : un peu de bruit pour beaucoup [1] !

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
231
Mois de parution
novembre 2019
Spécialité(s)
Résumé

Avec l’explosion des données (un fichier de logs, par exemple), chercher une information particulière déjà connue devient une tâche complexe. Or depuis 1970, il existe une technique particulièrement puissante qui permet de résoudre très efficacement ce problème : les filtres de Bloom. Cet article propose de les explorer et de montrer comment les implémenter.

Informatique quantique : c’est simple avec les nombres complexes

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
230
Mois de parution
octobre 2019
Spécialité(s)
Résumé

Les nombres complexes sont les objets mathématiques de base pour la représentation des qubits en informatique quantique [1]. Savoir les manipuler est donc indispensable et par chance, cela est assez facile. Le but de ce premier article d'une série sur l’informatique quantique est précisément de vous initier sans douleur à ces nombres particuliers, de comprendre quelles opérations et structures peuvent être définies avec eux, lesquelles sont indispensables en informatique quantique.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Bénéficiez de statistiques de fréquentations web légères et respectueuses avec Plausible Analytics

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Pour être visible sur le Web, un site est indispensable, cela va de soi. Mais il est impossible d’en évaluer le succès, ni celui de ses améliorations, sans établir de statistiques de fréquentation : combien de visiteurs ? Combien de pages consultées ? Quel temps passé ? Comment savoir si le nouveau design plaît réellement ? Autant de questions auxquelles Plausible se propose de répondre.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous