Analyser la performance de son serveur JBoss

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
117
Mois de parution
juin 2009


Résumé
Un serveur d'application JEE, tel que JBoss en l'occurrence, est un outil très complexe qui fournit un ensemble de services élaborés (conteneur de servlet, connecteur HTTP, « stack » WebService, queue JMS, et j'en passe) qui peut tout à fait le rendre aussi cryptique qu'effrayant à analyser. Pour démystifier l'engin, nous allons effectuer une analyse de performances sur une instance de JBoss en nous limitant aux quelques paramètres essentiels à notre test.

whatisjbossas

1. Objectifs

1.1 Le rôle d'un serveur d'applications JEE dans une architecture n-tiers

Le serveur d'applications est avant tout un produit d'intégration. Ainsi, son rôle dans une architecture n-tiers est avant tout de permettre la communication entre les applications qu'il héberge et les différents outils d'infrastructures que sont les bases de données, les annuaires (LDAP) ou encore certains anciens systèmes (« mainframe »). Il joue donc un rôle clé, mais aussi un rôle « boîte noire ». Cela aussi bien du point de vue de l'application, qui s'adresse à son conteneur, le serveur d'applications, pour « trouver son chemin » vers les ressources dont elle a besoin, que du point de vue des exploitants ou des équipes de tests, souvent peu habitués à la relative complexité du monde JEE.

Dans notre cas pratique, nous allons mettre en place une application « web », utilisant une source de données. Nous mettrons aussi en place le « monitoring » de quelques indicateurs...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite