Les articles de Blaess Christophe

Interactions entre espace utilisateur, noyau et matériel

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
87
|
Mois de parution
novembre 2016
|
Domaines
Résumé
Pour pouvoir comprendre ou écrire du code kernel, il est important de bien assimiler les échanges d'informations entre les différents composants du système. Nous examinerons dans cet article les communications et notifications entre l'espace utilisateur (les applications), le noyau Linux et le matériel sous-jacent.

Débogage kernel et applicatif avec Ftrace pour système généraliste ou embarqué

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
18
|
Mois de parution
avril 2016
|
Domaines
Résumé
Les outils et les méthodes de débogage pour l'espace applicatif Linux sont plutôt bien connus : de Valgrind à Strace/Ltrace en passant par GDB et toutes ses déclinaisons (DDD, Eclipse, Gdbserver), la documentation et les exemples sont très répandus. En ce qui concerne l'espace noyau, la pratique du débogage est beaucoup plus limitée. Pourtant, certains outils comme Ftrace permettent non seulement d'aider à la mise au point du code kernel, mais également d'analyser finement les comportements des tâches de l'espace utilisateur.

Beaglebone Black, GPIO et PWM

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
16
|
Mois de parution
octobre 2015
|
Domaines
Résumé

La carte Beaglebone Black offre de nombreuses entrées-sorties de types assez variés : série asynchrone, SPI, i²c, GPIO, etc. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux broches GPIO et PWM. Suivant les distributions et les configurations du noyau, l'accès à ces entrées-sorties n'est pas toujours identique. Heureusement, un overlay du Device Tree nous simplifie la tâche.

Les licences des logiciels libres

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
15
|
Mois de parution
juillet 2015
|
Résumé
En utilisant Linux, FreeBSD ou les outils Gnu, nous évoluons dans un écosystème peuplé d'une myriade de logiciels libres. Leur cohabitation n'est pourtant pas toujours évidente et l'intégration de code propriétaire, par exemple pour des projets industriels, est possible, mais demande certaines précautions d'usage.

SPI et Raspberry Pi

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
75
|
Mois de parution
novembre 2014
|
Domaines
Résumé
La communication suivant le protocole SPI est très rapide, car les fréquences sont élevées et le dialogue totalement bidirectionnel « full-duplex ». Ce type de communication sert typiquement pour établir un lien entre un processeur et des périphériques (capteurs, etc.), mais on peut aussi l'utiliser pour dialoguer avec un microcontrôleur, comme nous le ferons dans l'article suivant.

Dialogue en SPI avec un MSP430

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
75
|
Mois de parution
novembre 2014
|
Domaines
Résumé
Nous avons vu dans l'article précédent le support SPI proposé par le Raspberry Pi. Nous allons mettre ceci en pratique en communiquant avec un petit microcontrôleur simple à programmer : le MSP430...

Raspberry Pi et temps réel

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
75
|
Mois de parution
novembre 2014
|
Domaines
Résumé

La notion de temps réel est source de nombreuses controverses dans le monde du développement informatique. Je commencerai donc par qualifier les différentes classes de systèmes temps réel que l'on considère habituellement. Nous pourrons alors voir quelles sont les différentes solutions utilisables pour le Raspberry Pi et les niveaux de qualité que nous pouvons en attendre.

Communiquer en i2c avec un capteur de température

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
75
|
Mois de parution
novembre 2014
|
Domaines
Résumé
Le protocole i2c est le plus épuré des bus de communication entre un processeur et ses périphériques. Très simple à employer par le hobbyiste, nous allons le mettre en œuvre pour lire et programmer un capteur de température externe. Ce dernier ne nous servira qu'à titre d'exemple, tout périphérique i2c pouvant convenir.

Optimisation du temps de boot d'un système Linux embarqué

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
9
|
Mois de parution
décembre 2013
|
Domaines
Résumé

Pour de nombreuses applications embarquées, la durée de démarrage du système est un facteur crucial dans l'interaction avec l'utilisateur. Je me suis intéressé il y a quelques temps à l’optimisation du temps de boot d’un système embarqué conçu par un client. J’ai décidé d’approfondir un peu le sujet pour déterminer quelles séquences de démarrage méritaient un effort d'optimisation et une méthode de travail.