FPGA, HDL et Linux : petite mise en bouche pratique

Open Silicium n° 006 | mars 2013 | Denis Bodor
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Vous avez peut-être déjà entendu parler de circuits logiques programmables comme les CPLD ou les FPGA, des langages de description de matériel (HDL) et de la notion de processeur soft-core. Approcher ce domaine, pour un développeur ou une personne davantage versée dans la programmation que dans la conception de circuits, est toutefois assez délicat. Non seulement le domaine est très différent, mais il en va de même pour les concepts, les outils et les méthodes de développement. L'idée derrière cet article n'est pas de faire une introduction « académique » à la programmation HDL, ni même de vous fournir quelques notions de base, mais de vous faire comprendre, dans les grandes lignes, ce qu'est la description de matériel avec un objectif simple : faire fonctionner un système GNU/Linux sur une implémentation de processeur programmée dans un FPGA.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article