Désanonymisation du jeu de données MAWI

MISC n° 099 | septembre 2018 | Stefano Secci - Agathe Blaise - Mathieu Bouet - Vania Conan
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Dans le monde de la recherche, le fait de pouvoir travailler sur des données réelles est très important. Pourtant, les jeux de données de ce genre sont très rares, car des informations confidentielles peuvent être extraites. Dans cet article, on se penchera sur le cas des jeux de données de trafic réseau, utilisés notamment pour évaluer des systèmes de détection d’anomalies et autres systèmes de détection d’intrusion. Les adresses IP des paquets sont anonymisées pour préserver l’identité et la vie privée des utilisateurs. Nous avons découvert une technique pour retrouver les sous-réseaux originaux d’un jeu de données de ce type, à partir de l’attaque Mirai survenue début août 2016. Nous avons appliqué cette méthode sur MAWI, l’un des jeux de données les plus utilisés dans ce domaine.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article