Introduction au fuzzing : principes et enjeux

Magazine
Marque
MISC
Numéro
39
Mois de parution
septembre 2008
Domaines


Résumé

La recherche de vulnérabilités par techniques de fuzzing est devenue extrêmement populaire. Trouver des vulnérabilités avec des techniques qui peuvent être triviales – et donc à moindres coûts – est à la fois séduisant et effrayant. Bien qu'il soit utopique de penser que le fuzzing est une technique miracle, il faut avouer qu'elle reste néanmoins pertinente dans de nombreux cas et en particulier lors de tests en boite noire. Nous décrirons dans cet article les principales techniques utilisées dans le domaine du fuzzing et tenterons d'étayer ce que le fuzzing peut apporter.


1. Introduction

1.1 Historique

Le fuzzing – qui est la contraction de « fuzz »et de « testing » – est un terme issu des travaux de Barton Miller lorsqu'il faisait tester des applications Unix à ses étudiants [BARTON]. Ses travaux, qui datent de 1989, ont montré que de nombreuses failles de sécurité pouvaient être découvertes par des techniques simples d'injection de fautes. Pour notre culture, l'origine même du mot « fuzz » provient du bruit émis par des caractères aléatoires sur une ligne téléphonique [FUZZ]. Aujourd'hui, le fuzzing fait partie de l'arsenal classique du chercheur de failles de sécurité.

1.2 Définitions

Parmi de très nombreuses définitions du fuzzing, nous avons choisi de retenir les trois suivantes :

- Wikipédia : Le fuzzing est une technique pour tester des logiciels. L'idée est d'injecter des données aléatoires dans les entrées d'un programme. Si le programme échoue (par exemple en crashant ou en générant une...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Applications des TPM

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Les TPM, inventés il y a une vingtaine d’années, ont pénétré progressivement les plateformes numériques. Malgré ce long historique, les TPM ont encore aujourd’hui du mal à s’imposer. Pourtant, leurs applications potentielles sécuritaires sont très intéressantes : Authenticated Boot, Remote Attestation, Scellement, amélioration de la sécurité de la cryptographie logicielle. Cet article détaille ces principales applications et liste quelques produits connus qui utilisent les TPM.

Dora au pays du kernel debugging

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Après plusieurs années dans le monde de la sécurité informatique il est récurrent d'être confronté aux remarques telles que : « Wow tu bosses sur le kernel Windows, c'est trop cool, mais vachement compliqué quand même ! ». Que nenni, en réalité la documentation est conséquente et le point le plus difficile et rédhibitoire est bien souvent la mise en place d'un Labo permettant d'analyser celui-ci. En bref, cet article vous permettra de vous faire passer pour un super haxxor de ses morts qui dt des KPCR à tour de bras et vous permettra peut-être au passage de demander une augmentation.

En sécurité sous les drapeaux

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

En sécurité sous les drapeaux... du compilateur, ces fameux -fstack-protector-strong et autres -D_FORTIFY_SOURCE=2 que l’on retrouve dans de plus en plus de logs de compilation. Cet article se propose de parcourir quelques-uns des drapeaux les plus célèbres, en observant les artefacts dans le code généré qui peuvent indiquer leur utilisation, tout en discutant de leur support par gcc et clang. Après tout, nombre d’entre eux sont utilisés par défaut sous Debian ou Fedora, ils méritent bien qu’on s’y intéresse un peu.

Introduction aux TPM (Trusted Platform Modules)

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Les TPM (Trusted Platform Modules), brique de base du Trusted Computing, ont été imaginés il y a une vingtaine d’années, et pourtant ils ne sont pas très utilisés malgré leurs réelles qualités. Comment expliquer cela ? Cet article tend à fournir de premiers éléments de réponse.