Recyclez : la préface du guide pour donner une seconde vie à votre ancien ordinateur

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
28
Mois de parution
octobre 2013


Résumé

En 1946 naît le tout premier ordinateur entièrement électronique. L'ENIAC (Electronic Numerical Integrator and Computer) contient entre autres plus de 17000 tubes à vide, 70000 résistances, 10000 condensateurs, pèse 30 tonnes et occupe plusieurs dizaines de m2 ! En 1952, IBM produit pour la défense américaine son premier ordinateur, l'IBM 701, capable d'effectuer 16000 additions ou 2200 multiplications par seconde. Suivent les ordinateurs dits « deuxième génération », basés sur l'invention du transistor en 1947, qui a permis de remplacer le tube électronique. En 1956, IBM sort le premier système à base de disque dur, le RAMAC 305. En 1960 sort le Bull Gamma 60, le premier ordinateur multitâche, équipé de l'un des premiers multiprocesseurs. Les circuits intégrés sont quant à eux ajoutés dès 1963 et le premier microprocesseur est créé par Intel en 1971.


À ses débuts, dans les années 50 à 70, l'informatique trouve se place dans deux domaines d'application : le calcul scientifique et la gestion d'entreprise. Ce n'est que bien plus tard que seront développés applications et logiciels à...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Android « L » : un design épuré, un moteur plus performant, des données protégées

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
86
Mois de parution
novembre 2014
Spécialité(s)
Résumé
Disponible en version bêta pour certains appareils Google depuis le mois de juin, la sortie du système Android « L » est aujourd'hui imminente. Toutefois, on ne connaît pas encore son mystérieux nom de code (« Lollipop » est, selon la rumeur, le nom pressenti pour cette version...), ni son numéro de version. Cela ne nous empêche pas de nous pencher d'ores et déjà sur les nouvelles fonctionnalités à venir...

OpenStreetMap, la carte dont vous êtes le héros !

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
86
Mois de parution
novembre 2014
Spécialité(s)
Résumé
Le projet a fêté ses 10 ans d'existence au mois d'août. C'est LE projet de référence en matière de données géographiques libres. D'ailleurs, il fait partie des « producteurs de données » sur data.gouv.fr depuis presque un an déjà. Retour sur un projet d'envergure mondiale, auquel vous aussi vous pouvez contribuer !

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Cryptographie : débuter par la pratique grâce à picoCTF

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

L’apprentissage de la cryptographie n’est pas toujours évident lorsqu’on souhaite le faire par la pratique. Lorsque l’on débute, il existe cependant des challenges accessibles qui permettent de découvrir ce monde passionnant sans avoir de connaissances mathématiques approfondies en la matière. C’est le cas de picoCTF, qui propose une série d’épreuves en cryptographie avec une difficulté progressive et à destination des débutants !

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous